Suivez le guide :

  1. Qu'est ce qu'une membrane EPDM ?
  2. Quelles solutions pour fixer la membrane ?
    1. Fixation par collage
    2. Fixation par lestage

Qu'est ce qu'une membrane EPDM ?

Largement utilisée de nos jours dans la conception des toitures plates, la membrane EPDM (éthylène-propylène-diène monomère) est une membrane permettant l'étanchéité et la protection des éléments de charpente et d'isolation de la pluie et de l'humidité.

À titre informatif, l'autre technique pour un toit plat est l'utilisation de bitume à chaud, moins résistant sur la durée et plus complexe à mettre en place, mais ce n'est pas le sujet ici.

L'EPDM est en quelque sorte un caoutchouc synthétique, au même titre que les liner qui assurent l'étanchéité des piscines. La seule différence avec ces liner est les différentes épaisseurs possibles, les surfaces sans raccords existantes et le traitement nécessaire pour résister aux rayons UV.

Quelles solutions pour fixer la membrane ?

Vous aurez deux possibilités pour l'utilisation d'une membrane EPDM :

Nous n'allons pas nous étendre ici sur la conception des deux méthodes, d'une part parce que nous en parlons déjà dans d'autres articles que vous pouvez retrouver en bas de cette page, et d'autre part car ça ne change rien aux méthodes de fixation de la bâche qui seront les mêmes dans les deux cas.

Deux solutions s'offrent à vous pour fixer votre EPDM :

Fixation par collage

Le collage de la membrane consiste à coller directement cette dernière sur le support de la toiture qui peut être des panneaux isolants type polyuréthane, des panneaux en OSB ou une dalle béton. Tout dépendra de la conception de votre toit plat : principe de la toiture chaude ou froide.

Les colles utilisées sont généralement des colles "contact" prévues à cet effet telles que les colles liquides acryliques ou les colles néoprènes. Techniquement, il s'agit d'appliquer ces colles à la fois sur le support et sur le membrane à l'aide d'un rouleau. Une fois les colles "sèches" au toucher, on fait entrer les deux éléments en contact puis on maroufle.

Probablement la solution la plus pénible à mettre en place et dont la réalisation est la plus complexe, mais c'est celle qui offre les avantages les plus probants :

Le collage de l'EPDM induit néanmoins quelques inconvénients :

Fixation par lestage

Lester une membrane EPDM peut être une bonne alternative au collage si vous souhaitez rendre votre toiture accessible pour en faire une terrasse ou la végétaliser. Le plus simple est d'utiliser du gravier roulé prévu à cet effet. Il est logiquement déconseillé d'utiliser des graviers non roulés qui perceraient inévitablement la membrane à un moment ou à un autre.

La végétalisation est plus complexe à réaliser car elle va nécessiter plusieurs couches différentes de différents substrats et l'utilisation d'un film géotextile.

Que ce soit un lestage par graviers ou substrat végétal, la membrane devra malgré tout être collée au moins en périphérie , sur la face verticale intérieure et horizontale supérieure des acrotères. Sans quoi vous ne pourriez pas venir coller par la suite les couvertines. Néanmoins, tout le reste de la membrane sera simplement poser sur le support et pris en sandwich.

Les avantages du lestage :

Mais certains inconvénients sont à prendre sérieusement en compte :

Pour aller plus loin :