Sommaire du tutoriel

  1. Avant de commencer :
    1. Outillage nécessaire
    2. Matériaux nécessaires
    3. Moyens humains nécessaires
    4. Temps nécessaire
  1. Étapes de réalisation :
    1. Prise de mesures
    2. Étayage du coffrage
    3. Fixation des planches latérales
    4. Ferraillage du linteau
    5. Mise en place des serre-joints
    6. Bétonnage du coffrage
    7. Décoffrage du linteau

Préalable à la bonne réalisation de ce tutoriel

Outillage nécessaire

Matériaux nécessaires

Moyens humains nécessaires

Pour maintenir les planches pendant que vous les fixez, l'idéal est d'être au moins deux personnes. De même pour faire le béton, il est plus simple qu'une personne prépare pendant que l'autre maçonne.

Temps nécessaire

Selon la longueur du linteau, comptez entre 2 et 4 heures pour réaliser l'ensemble du processus de création et de coulage.

1 : Prise de mesures

Prise de mesures Vous allez devoir prendre diverses mesures pour pouvoir réaliser votre coffrage. Comme indiqué sur notre illustration, vous aurez quatre valeurs à relever : L1 à laquelle vous devrez ajouter 40cm (L1+40) qui déterminera la longueur des planches de coffrage latérales qui viendront en appui contre les parpaings déjà en place. L2, qui est la largeur dans l'encadrement, l qui est largeur du parpaing et h la hauteur du linteau depuis les appuis. Après la relève des mesures, munissez-vous d'une scie sauteuse et coupez 2 planches à L1+40cm et 1 planche à L2. La découpe h des planches n'est pas nécessaire. Cependant, il vous faudra découper à la largeur l la planche qui viendra entre les jambages de l'encadrement.

2 : Étayage du coffrage

Étayage du coffrage Vous comprendrez que la planche de coffrage située dans l'encadrement ne tiendra pas toute seule en équilibre. Nous allons donc lui permettre de rester en position à l'aide d'étais. Selon la longueur, prévoyez au moins 2 à 3 étais, et plus si la longueur est importante. Le but est que la distance entre chaque étai empêche la planche de plier sous le poids du béton. La planche doit arriver à fleur des parpaings d'appuis.

3 : Fixation des planches latérales

Fixation des planches latérales Si vous avez coupé les planches à L1+40cm comme indiqué dans la première étape, ces dernières devraient venir se plaquer contre les parpaings adjacents de 20cm de chaque coté. Afin de maintenir les 3 planches ensemble, à l'aide de vis à bois et d'une visseuse, fixez-les comme montré sur l'illustration, en prenant le flan de la planche horizontale. Cela permettra de maintenir l'ensemble avant que vous mettiez en place les serre-joints. Avant de fixer les planches entre-elles, n'oubliez pas de les mettre à niveau.

4 : Ferraillage du linteau

Ferraillage du linteau Avant de mettre l'ensemble des serre-joints, installez l'armature métallique à 3 ou 4 filants que vous aurez besoin. Une fois les serre-joints en place vous n'arriverez plus à la passer. Pour éviter que le coffrage ne bouge, mettez en place les 2 serre-joints latéraux afin de prendre les planches en sandwich avec le parpaing. Puis, mettez-en place l'armature qui doit être à mi-hauteur du coffrage et convenablement centrée afin que les aciers puissent être enrobés d'au moins 2cm de béton. Utilisez si besoin des petites cales prévues à cet effet pour surélever l'armature au niveau des parpaings d'appuis.

5 : Mise en place des serre-joints

Mise en place des serre-joints Une fois l'armature en place et bien positionnée, vous pouvez fixer définitivement le coffrage à l'aide de vos serre-joints. Le coffrage ainsi réalisé ne doit absolument pas bouger, toutes les planches doivent être fixes et l'ensemble doit être stable. De plus, il ne doit pas y avoir de jours nulle part entre les planches. Il faut comprendre que le béton frais va engendrer une poussée plus forte que vous l'imaginez et va tenter de s'infiltrer partout où il le pourra. Si une planche vous parait trop lâche, rajoutez un serre-joint à cet endroit. Votre coffrage doit être très rigide.

6 : Bétonnage du coffrage

Bétonnage du coffrage L'étape physique arrive enfin, là où il va falloir transpirer. Vous aurez préalablement vérifié que votre coffrage était suffisamment rigide et qu'il n'y avait aucun jour entre les planches. Vous pourrez alors préparer votre béton à l'aide d'une bétonnière, c'est quand même bien plus rapide. Un béton de linteau se dose à 350kg/m3. Comme à chaque fois pour ce type d'ouvrage, il faudra chasser l'air de votre béton quand vous l'appliquerez dans le coffrage. Avec votre truelle, remuez-le bien puis vibrez-le avec une aiguille vibrante. Vérifiez que les aciers sont bien enrobés, partout.

7 : Décoffrage du linteau

Décoffrage du linteau Une vingtaine de jours après coulage, il sera temps de décoffrer votre linteau pour admirer votre résultat. Retirez les serre-joints, dévissez les planches et retirez les étais, l'ouvrage ne bougera pas d'un millimètre ne vous en faites pas. Si vous avez pris le temps de vous appliquer pour faire un coffrage bien droit, le résultat devrait être impeccable. Le linteau ne doit pas présenter de grosses aspérités, pas de trous ni de bouts d'aciers ne doivent apparaitre.

Pour aller plus loin :