Sommaire du tutoriel

  1. Avant de commencer :
    1. Outillage nécessaire
    2. Matériaux nécessaires
    3. Moyens humains nécessaires
    4. Temps nécessaire
  1. Étapes de réalisation :
    1. Préparation du support
    2. Nettoyage du support
    3. Préparation de l'enduit
    4. Protection du sol
    5. Application de la première couche
    6. Application du treillis en fibre de verre
    7. Application de la seconde couche
    8. Création de l'effet gratté
    9. Prise de l'enduit

Préalable à la bonne réalisation de ce tutoriel

Outillage nécessaire

Matériaux nécessaires

Moyens humains nécessaires

Réaliser un enduit de façade seul est complexe dans la mesure où les surfaces à traiter sont généralement importantes. A moins de 10m² une seule personne peut cependant suffire.

Temps nécessaire

Si vous êtes seul et que vous travaillez avec une truelle, comptez 4 heures pour appliquer 2 couches sur 10 m². Prévoyez d'être plusieurs pour des surfaces plus importantes afin d'éviter les raccords, ou utilisez une machine à projeter. Le grattage ne prend pas énormément de temps, 20 minutes environ pour 10 m².

1 : Préparation du support

Préparation du support Bien plus important qu'il n'y parait, une bonne préparation du support est primordiale dans la réalisation de votre enduit de façade. Certaines fissures peuvent être évitées en supprimant tous les défauts présents sur le mur telles que des bosses de mortier par exemple. Avec un ciseau de maçon et une massette, il vous faudra donc retirer toutes ces aspérités afin que votre enduit ne soit pas en sous-épaisseur à ces endroits.

2 : Nettoyage du support

Nettoyage du support Pour cette étape, l'idéal est bien évidemment de disposer d'un nettoyeur haute pression type karcher. Mais un jet d'eau peut aussi tout à faire convenir. Le principe est de nettoyer au mieux le support, évacuer les poussières et les petits morceaux de mortiers ou de parpaings qui ne tiennent pas bien. L'objectif est également d'humidifier le support avec l'application de l'enduit, en particulier pendant les périodes de forte chaleur où il faudra gorger d'eau la maçonnerie la veille de l'application. Néanmoins, l'enduit ne doit pas être appliqué sur un support mouillé, comprenez-bien la nuance!

3 : Préparation de l'enduit

Préparation de l'enduit En fonction de la surface à réaliser, du nombre de personnes que vous êtes et de l'outillage dont vous disposez, ajustez la quantité de produit à préparer. Les façadiers expérimentés réalisent un enduit assez liquide qu'ils projettent vigoureusement avec la truelle sur le mur, mais vous concernant, il faudra respecter les dosages préconisés sur les sacs qui donnent plutôt une texture onctueuse et collante à la truelle. L'enduit ne doit pas couler de la truelle et doit convenablement adhérer au support.

4 : Protection du sol

Protection du sol Une fois sec, ces produits sont très compliqués à nettoyer sans l'utilisation de produits dangereux tels que l'acide chlorhydrique. De plus, les tâches sur votre sol en béton ou en enrobé risqueraient bien de ne pas disparaître. C'est pourquoi nous vous conseillons grandement d'étaler une bâche en plastique tout le long du mur car inévitablement, vous allez en mettre partout, surtout si vous n'avez jamais fait d'enduit.

5 : Application de la première couche

Application de la première couche À l'aide de votre truelle, prenez une bonne quantité d'enduit sur la face extérieure de l'outil, puis plaquez l'enduit sur le mur en exerçant une pression suffisante pour qu'il adhère correctement. Commencer par le haut ou par le bas n'a pas d'importance d'un point de vue résultat final, mais en commençant par le haut, vous pourriez éviter de faire couler de l'enduit frais sur l'enduit que vous venez de lisser ... Néanmoins vous prendrez rapidement le coup de main et vous verrez que ce n'est pas compliqué d'éviter les coulures. Lors de l'application, si la texture que vous avez préparé est bonne, l'enduit accrochera immédiatement et en le pressant contre le mur suffisamment fort se lissera très bien. Néanmoins, pour cette première couche, le lissage ne doit pas être parfait loin de là, la deuxième couche n'accrochera que mieux. Soyez généreux sur l'épaisseur pour s'approcher au maximum du centimètre!

6 : Application du treillis en fibre de verre

Application du treillis en fibre de verre L'utilisation d'un treillis anti-fissuration n'est pas obligatoire mais vivement conseillé. En général, ce treillis n'est utilisé que sur les jonctions entre deux matériaux de nature différentes, par exemple entre un parpaing et un linteau en béton armé. Mais nous vous conseillons sincèrement d'en utiliser sur toute la surface de votre mur. Les microfissures peuvent apparaître sur les jonctions entre les parpaings et les joints de mortier, en particulier lorsqu'ils sont épais. La mise en place est simple, déroulez le treillis sur l'enduit fraichement appliqué puis marouflez avec votre truelle, il devrait tenir en place tout seul. La seconde couche viendra la recouvrir par la suite, mais il doit se trouver à minimum 1/3 de l'épaisseur totale de l'enduit coté mur.

7 : Application de la seconde couche

Application de la seconde couche Vous devez vous demander pourquoi appliquer une seconde couche alors que l'enduit est vendu comme monocouche ... l'explication est simple, l'application d'un monocouche se fait en deux passes l'une après l'autre avant séchage, pour obtenir en finalité une seule couche épaisse. Sachez que vous pouvez appliquer autant de couches que vous le souhaitez (ou que vous pouvez plutôt), du moment qu'elles sont faites dans la foulée les unes des autres. Pour cette seconde couche, vous devrez porter un intérêt plus particulier au lissage. Bien que ce soit cette couche qui sera grattée par la suite, si le lissage de l'enduit n'est pas suffisant, vous verrez des bosses sur votre façade selon l'orientation de votre façade. Utilisez l'outil de votre choix pour lisser, avec une truelle se fait avec l'expérience, mais vous pouvez utiliser un spatule de lissage ou un platoir. Soyez généreux également sur cette couche niveau épaisseur. L'épaisseur totale d'un enduit monocouche doit être de 1 à 2 centimètres.

8 : Création de l'effet gratté

Création de l'effet gratté Vous avez le choix entre plusieurs effets avec un enduit monocouche : taloché, gratté, lissé, ... mais dans ce tuto nous ne traiterons que de l'aspect gratté. Cet effet s'obtient à l'aide d'une taloche cloutée, qui ressemble à une taloche classique mais qui est équipée de clous permettant de créer des motifs type nid d'abeilles sur votre enduit de façade. N'utilisez pas cet outil sur un enduit frais, il faut attendre plusieurs heures avant de vous en servir, par exemple, si vous avez terminé l'application le soir vers 19h, effectuez le grattage le lendemain matin, mais pas plus tard, car ce sera vraiment trop difficile à gratter et des traces blanches de griffures très inesthétiques apparaîtront. Effectuez des mouvements circulaires et adaptez la pression que vous exercez en fonction de la profondeur des motifs que vous souhaitez obtenir. Ce n'est pas difficile, mais essayez de rester constant sur l'ensemble de la surface que vous allez traiter.

9 : Prise de l'enduit

Prise de l'enduit Bien qu'au bout de quelques heures ce soit déjà très dur en apparence, votre enduit mettra plusieurs semaines à faire sa prise et à se stabiliser. De plus, ne soyez pas surpris du changement de teinte que vous pourriez observer, un enduit s'éclaircit avec le temps. Autre conseil, n'utilisez pas de nettoyeurs à haute pression dans l'immédiat.

Pour aller plus loin :