Types de marteaux manuels, masses, massettes et arrache-clous

Qui ne s'est jamais servi d'un marteau ici ? Probablement tout le monde a déjà utilisé un marteau mais peut-être pas forcément le bon marteau adapté à la situation. Car parmi toutes les formes existantes, on se demande bien quelles sont les différences entre tout ces modèles. Ce petit guide sur les marteaux manuels va, nous l'espérons, vous aider.

Sommaire

  1. Qu'est ce qu'un marteau ?
  2. À quoi peut servir un marteau ?
  3. Quels sont les types de marteau ?

Qu'est ce qu'un marteau ?

On sait tous ce qu'est un marteau et on sait aussi tous que son objectif principal est de marteler, c'est à dire transmettre une force soit en direct soit par l'intermédiaire d'un autre outil tel qu'un burin. Mais sachez qu'en fonction du type de marteau, il peut aussi avoir d'autres fonctions auxquels on ne pense pas toujours au premier abord. Il existe des modèles avec des têtes et des manches de toutes les formes, mais pour quoi faire précisément ?

Il s'agit d'un outil manuel constitué de deux parties :

  • Un manche : qui peut être en bois ou en matériau composite fibré
  • Une tête : qui peut avoir différentes formes et de nombreuses fonctions

À quoi peut servir un marteau ?

Bien sa fonction première soit de marteler, c'est à dire taper de manière répétée sur un objet tel qu'un clou par exemple, en réalité, il existe bien d'autres fonctions cachées à cet outil incontournable. C'est pourquoi il existe des modèles spécifiques pour chaque métier ou presque. Voyons ensemble les fonctions auxquelles il peut servir :

  • Enfoncer des clous, des pointes
  • Arracher des clous, des agrafes, des pointes
  • Gratter et éroder des matériaux
  • Fracturer, casser, fendre, fissurer des matériaux et éléments
  • Redresser, façonner , tordre, presser, couper la matière
  • Ajuster et tapoter délicatement des pièces
  • Et bien d'autres ... c'est un outil vraiment multitâches!

Quels sont les types de marteau ?

Compte-tenu de la grande diversité de tâches que l'on peut attribuer à cet outil manuel, on se doute qu'il en existe beaucoup de types différents. On peut constater dans les magasins ou sur les boutiques en ligne qu'il existe presque un marteau pour chaque métier du bâtiment ou de l'artisanat, c'est vrai et faux en même temps car souvent c'est une question de différence de taille plus que de fonction de base. Étudions cela de plus près.

La masse ou massette

La masse ou massette

Munie d'un manche en bois ou en composite relativement épais et d'une tête massive en acier de forme rectangulaire, l'objectif de cet outil est de transmettre une force importante à l'élément frappé afin, généralement, de le casser, de la fracturer ou de la caler. C'est un marteau destiné aux tâches grossières qui nécessitent une force importante. Il existe en petit modèle de 1 à 2kg, et en grand modèle avec manche long et tête de plusieurs kilogrammes.

Le marteau rivoir

Le marteau rivoir

Il s'agit du type le plus courant dans une boite à outils. Tout le monde ou presque possède ce marteau et s'en sert pour différentes tâches qui ne lui sont pourtant pas attribuées. Ce marteau possède une tête à au moins deux ou trois fonctions, généralement un coté plat pour frapper, et un coté à panne qui est fait pour couper, maintenir, tordre ou poinçonner. La forme de la panne est fonction du métier exercé : menuisier, électricien, chaudronnier, ...

Le marteau Américain (ou de charpentier)

Le marteau Américain (ou de charpentier)

Voici un modèle qui a quant à lui des fonctions bien précises en relation avec le bois. Le marteau de charpentier possède une tête plate de forme légèrement arrondie permettant d'enfoncer des clous de manière efficace et franche. Et une panne fortement courbée et fendue dans son axe permettant d'y passer la tête d'un clou afin de l'extraire facilement par un mouvement de basculement.

Marteau à pointe

Marteau à pointe

Que l'on appelle aussi parfois marteau à pic. Ce n'est pas un outil dont la fonction première est d'enfoncer bien qu'il soit équipé d'une tête qui pourrait le permettre. On s'en sert plutôt lorsque l'on a des matériaux à gratter comme par exemple des joints de brique en chaux à retirer. La forme en pointe permet une convergence de la force de frappe sur un tout petit point, cela peut être très utile lorsque l'on veut fissurer ou fracturer un caillou, un rocher ou autre.

Le maillet

Le maillet

Le maillet est bel est bien un marteau, mais pour effectuer des frappes amorties et moins brutales car sa tête n'est pas en acier lourd mais en bois ou en caoutchouc. C'est donc un outil manuel parfait pour ajuster ou assembler des éléments fragiles sans les abimer, comme par exemple des pièces en bois ou des carreaux de faïence.

Bons plans