Poser une fenêtre en applique avec des goujons

Dans ce tutoriel nous allons aborder un poste important qu'est celui de la pose d'une fenêtre. La fixation d'une fenêtre peut se faire selon plusieurs méthodes, nous utiliserons la méthode de la pose en applique contre la maçonnerie. La maçonnerie est de type parpaings de jambage ou poteaux en béton armé, c'est pourquoi nous allons pouvoir utiliser des goujons d'ancrage pour fixer solidement la fenêtre.

Sommaire

Outillage nécessaire pour ce tutoriel

Matériaux nécessaires pour ce tutoriel

Étape 1 : Vérifiez l'état et l'aplomb du tableau de maçonnerie

Vérifiez l'état du tableau de maçonnerie

Un tableau de maçonnerie destiné à recevoir une fenêtre doit être en bon état sur toutes ses faces. En cas de trous ou d'éléments abimés il est indispensable d'effectuer les réparations au préalable. Le tableau doit aussi être le plus d'aplomb possible afin d'éviter quelques désagréments agaçants comme des vantaux qui ne restent pas en place ou qui se referment tout seuls.

Le tour du tableau doit quant à lui être le plus plat possible car le joint expansif d'étanchéité (appelé aussi compriband) ne pourra pas tout rattraper comme défauts de planéité. Élémentaire mais vérifiez tout de même qu'un linteau en béton est bien présent au-dessus du tableau ...

Rattraper une maçonnerie mal engagée est tout à fait faisable sans tout casser, réalisez un mortier de rattrapage sur le tour de l'encadrement si l'aplomb à corriger est peu important ou s'il s'agit simplement de reboucher des trous.

Étape 2 : Présentez la fenêtre et ajustez là avec un niveau

Présentez la fenêtre et ajustez là avec un niveau

Avant de percer ou de tracer quoi que ce soit, il est impératif de présenter la fenêtre sur le tableau de maçonnerie. Faites-vous aider par deux amis et plaquez la fenêtre sur la maçonnerie afin de vérifier que les dimensions sont correctes, et qu'il ne faudra pas éventuellement corriger l'ouverture dans le mur.

Ce sera également le moment de vérifier le niveau et l'aplomb de votre fenêtre à l'aide de votre niveau à bulle, voir d'un modèle laser, plus pratique. Si vous observez que la maçonnerie présente vraiment un gros écart de niveau ou d'aplomb, il faudra se diriger vers une correction du problème.

Poser une menuiserie telle qu'une fenêtre sur un tableau mal réalisé n'est pas une bonne idée, tout comme tricher sur le niveau ou l'aplomb de la fenêtre, soyez certains que cela se verra une fois le placo posé.

Dans votre vérification, n'oubliez pas que si l'enduit extérieur n'a pas encore été réalisé, il faudra prendre en compte que votre tableau une fois enduit fera environ 2cm de moins dans les 2 axes.

Outillage utile

Bosch Professional Expert MultiMaterial 12250 tr/min - Béton, Briques : Prix & Avis

Disque à tronçonner 125mm BOSCH PROFESSIONAL Expert MultiMaterial

12250 tr/min - Béton, Briques

À partir de 43.90 € - Alerte baisse de prix

Bosch Professional CYL-3 Boite de 7 forets - 4-10 mm : Prix & Avis

Coffret de forets à béton BOSCH PROFESSIONAL CYL-3

Boite de 7 forets - 4-10 mm

À partir de 16.40 € - Alerte baisse de prix

Dewalt  Boite de 6 forets - 6-10mm : Prix & Avis

Coffret de forets à béton DEWALT

Boite de 6 forets - 6-10mm

À partir de 15.90 € - Alerte baisse de prix

Étape 3 : Tracez le contour de la fenêtre autour du dormant

Tracez le contour de la fenêtre autour du dormant

Une fois la fenêtre en place, face extérieure du dormant contre la maçonnerie, à niveau et d'aplomb, munissez-vous d'un marqueur ou d'un crayon de bois et tracez tout le tour de celle-ci. Ce marquage de l'encadrement vous permettra de mieux vous repérer par la suite lorsqu'il faudra la présenter à nouveau pour réaliser les trous de perçage par exemple.

Ce sera aussi un repère pour poser la bande d'étanchéité expansive type compriband. Comme vous le découvrirez, une fenêtre c'est lourd, autant se soulager un maximum en préparant bien le terrain.

Étape 4 : Nettoyez et dépoussiérez l'encadrement de maçonnerie

Nettoyez et dépoussiérez l'encadrement de maçonnerie

Une étape très souvent oubliée, volontairement la plupart du temps il faut bien se l'avouer, c'est celle du nettoyage. En effet, vous allez vous apercevoir que l'application de la bande d'étanchéité autocollante peut poser quelques soucis si le support n'est pas dépoussiéré. Donc, prenez une brosse à poils durs et faites en sorte que le tour de la maçonnerie soit le plus poussiéreux possible.

Enfin, avec un aspirateur d'atelier ou de chantier suffisamment puissant, aspirez le tableau aux endroits ou la compriband et le dormant viendront s'appuyer.

Étape 5 : Appliquez la bande d'étanchéité expansive type compriband

Appliquez la bande d'étanchéité expansive type compriband

La compriband peut être appelée de différentes manières : bande à joint, bande d'étanchéité extensible, bande adhésive extensible ... mais le principe sera toujours le même. Il s'agit d'une bande avec une face autocollante et une autre constituée de mousse qui va gonfler toute seule une fois déroulée et collée sur la maçonnerie.

C'est grâce à ce principe que l'étanchéité entre maçonnerie et le dormant de la fenêtre sera parfait. Il existe différentes épaisseurs et largeurs de compriband en fonction de vos besoins et surtout en fonction des défauts de votre tableau de maçonnerie. C'est donc à vous de déterminer celle qui sera le plus adaptée à votre cas.

L'utilisation est fort simple, la face autocollante s'applique sur la maçonnerie, en venant à l'intérieur du tracé effectué précédemment. Il faudra que vous fassiez tout le tour d'une seule passe. La compriband permet de faire un angle droit sans difficultés car c'est très souple.

Étape 6 : Fixez les équerres d'assemblage sur la fenêtre

Fixez les équerres d'assemblage sur la fenêtre

L'idéal est de pouvoir fixer l'ensemble des équerres en même temps, sur les quatre cotés de la fenêtre. Il faudra donc poser la fenêtre à plat sur le sol et visser les pattes de fixation sur chaque flan. Selon le système vendu avec la fenêtre, il est possible que ce soit des griffes qui ne nécessiteront aucun perçage mais un boulonnage. Inutile de serrer définitivement pour le moment, serrez juste assez pour que ça ne bouge pas une fois la fenêtre posée sur le mur.

Outils et équipements

Ryobi RSDS800-KC 3J - 800W : Prix & Avis

Perforateur burineur électrique filaire RYOBI RSDS800-KC

3J - 800W

À partir de 144.04 € - Alerte baisse de prix

Stanley FATMAX 3.5J - 1250 W : Prix & Avis

Perforateur burineur électrique filaire STANLEY FATMAX

3.5J - 1250 W

À partir de 140.00 € - Alerte baisse de prix

Stanley FATMAX V20 2J - 5500 cps/min : Prix & Avis

Perforateur burineur électrique sans fil STANLEY FATMAX V20

2J - 5500 cps/min

À partir de 140.00 € - Alerte baisse de prix

Étape 7 : Marquez les trous pour le perçage sur l'encadrement

Marquez les trous pour le perçage sur l'encadrement

Il va falloir maintenant présenter à nouveau la fenêtre sur le mur, d'où l'utilité d'avoir tracé tout le tour. Il est désormais très simple de pouvoir appliquer la fenêtre avec précision à son emplacement définitif. Une fois la fenêtre plaquée contre le mur et les équerres fixées sur les dormants, marquez chaque trou des fixations sur le mur à l'aide d'un marqueur ou d'un crayon.

Marquez la totalité des trous dès maintenant, cela vous éviter de devoir représenter la fenêtre plus tard et cela risque en plus de créer un jeu qui posera problème lors de la fixation définitive.

Étape 8 : Percez les trous fraichement marqués

Percez les trous fraichement marqués

A l'aide d'un perforateur muni d'un foret béton, du diamètre correspondant à celui des goujons d'ancrage utilisés, percez chaque trou précédemment marqué. Percez le plus perpendiculairement possible au mur, sous peine de vous retrouver aves des goujons désaxés et difficiles à redresser pour les passer dans les trous des équerres lors de la présentation définitive de la fenêtre.

Nous utilisons dans ce tutoriel des goujons d'ancrage, en inox mais de l'acier zingué en intérieur peut suffir, car nous partons du principe que le tableau est constitué avec un linteau en béton et des parpaings de jambage prévus à cet effet, voir des poteaux raidisseurs de chaque coté. Mais il est possible d'utiliser de grosses chevilles nylon également.

Pour du parpaing creux (ou de la brique creuse), il faudra plutôt utiliser des tiges filetées avec des tamis d'injection et une résine de scellement chimique.

Autre tutos à lire :

Étape 9 : Insérez les goujons d'ancrage dans les trous

Insérez les goujons d'ancrage dans les trous

Une fois l'ensemble des trous réalisés, insérez tous les goujons d'ancrage dans ces derniers. Pour se faire, utilisez une massette, c'est l'idéal, un marteau est parfois un peu léger et vous n'arriverez pas à les plaquer dans le fond. Essayez de ne pas tordre les goujons et veillez à ce qu'ils soient insérés perpendiculairement au mur. De ce fait, les équerres viendront se placer sans peine par la suite.

Plus facile à dire qu'à faire certes, mais même si ce n'est pas parfait ne vous en faites pas car la plupart des systèmes de fixation permettent une certaine marge lors de la fixation, en effet les trous dans les équerres ne sont pas ronds mais ovales ou longilignes. Faites aussi attention à ne pas abimer le filetage du goujon en tapant sur la tête car vous n'arriverez plus à visser le boulon, quoi de plus énervant lorsque ça prend pas lors du vissage n'est-ce pas ...

Étape 10 : Présentez la fenêtre et passez les équerres

Présentez la fenêtre et passez les équerres

Si tout se passe bien, les pattes de fixation viendront se placer sans gros problèmes sur les goujons insérés dans la maçonnerie. Les marges des trous d'équerre suffisent généralement pour la plupart des cas à limiter les problèmes.

Si tel n'était pas le cas, pas de panique, il va falloir ajuster les goujons. Si cela est possible bien-sûr, car il faudra que vous ayez laissé suffisamment de longueur en dehors du mur. L'autre solution est d'usiner le trou de l'équerre pour l'agrandir et ainsi permettre le passage du goujon.

Une fois toutes les pattes bien placées, mettez en place la rondelle et le boulon sur chaque goujon. Serrez juste ce qu'il faut pour que la fenêtre ne tombe et que vous puissiez la régler si besoin.

Étape 11 : Ajustez et serrez définitivement

Ajustez et serrez définitivement

Vérifiez avec votre niveau à bulle que la fenêtre est à niveau et d'aplomb. Une fois la vérification effectuée, vous pouvez procéder au serrage définitif à l'aide d'une clé à pipe, d'une clé à cliquet ou d'une visseuse si vous utilisez des chevilles. Pour les goujons ou les tiges filetées, utilisez une clé à cliquet en finissant avec une clé dynamométrique pour régler le couple de serrage préconisé par le fabricant de votre quincaillerie.

Comme pour le serrage d'une culasse de moteur, vous devez effectuer un serrage en croix, c'est à dire serrer étape par étape d'une extrémité à l'autre. Si les niveaux ne sont pas bons, corrigez-les en faisant pivoter la fenêtre jusqu'à satisfaction.

Étape 12 : Calfeutrez avec un mastic coloré de votre choix

Calfeutrez avec un joint de silicone

Dernière étape de notre tutoriel, le calfeutrage définitif de la fenêtre permettant de parfaire l'étanchéité à l'air et à l'eau. Vous pouvez pour se faire utiliser du silicone ou tout autre mastic coloré adapté à la situation et qui puisse s'accorder avec votre enduit.

Avec votre pistolet à mastic, jointoyer l'espace entre la maçonnerie et le dormant de la fenêtre sur l'entièreté du tableau. Lissez avec le doigt ou un lisseur pour obtenir un résultat impeccable.

Vidéos

Bons plans