Jointoiement d'un mur en briques avec un fer à joints

Le jointoiement d'un mur en briques permet d'obtenir l'effet visuel désiré pour sa façade. Le choix de la teinte est essentiel, mais la manière dont le remplissage des joints est effectué a aussi toute son importance. Découvrez dans ce tutoriel comment réaliser le jointoiement d'un mur constitué de briques pleines. Apprenez à préparer le mortier, remplir les joints et utiliser le fer adapté pour une opération réussie.

Sommaire

Outillage nécessaire pour ce tutoriel

Matériaux nécessaires pour ce tutoriel

  • Mortier de jointoiement à la couleur désirée

Étape 1 : Commencez par préparer le mortier

Commencez par préparer le mortier

Plus important qu'il n'y parait, la texture de votre mortier de jointoiement devra être adaptée à la température extérieure et réalisé dans une quantité adaptée. Le mortier ne doit pas être coulant car vous tâcherez vos briques assurément lorsque vous remplirez les joints.

Il ne pas être trop sec non plus car sinon il n'obtiendra pas la solidité nécessaire et se désagrégera rapidement au fil des mois. Il faut obtenir une texture compacte, dont les constituants sont bien agglomérés entre eux, mais qui ne soient pas trop souples pour éviter de salir.

Ne préparez pas de grandes quantités d'un coup, vous n'aurez pas le temps de vous en servir, ce sera du gâchis. S'il fait chaud, humidifiez légèrement l'auge dans laquelle est le mortier toutes les 10 minutes.

Choisissez un mortier de jointoiement de bonne qualité à grains assez fins. Il sera plus compliqué d'insérer un mortier de mauvaise qualité entre les briques à cause de sa texture plus granuleuse.

Étape 2 : Nettoyez et dépoussiérez les briques

Nettoyez et dépoussiérez les briques

Travailler des briques propres et dépoussiérées est essentiel. Vous vous apercevrez très vite que le mortier mélangé à la poussière n'est pas une bonne solution. Prenez donc le temps, à l'aide d'une brosse à poils durs, de bien nettoyer les éventuelles traces de mortier non nettoyées lors du montage des briques.

Nettoyez aussi les joints pour enlever tout ce qui ne tient pas bien. Passez l'aspirateur si nécessaire. Il faut que les briques et les joints soient propres, cela rendra le travail plus agréable d'avoir un support de pose propre et évitera une mauvaise adhérence du mortier.

Utilisez un aspirateur puissant prévue pour ce type de poussières et aspirez entre chaque briques jusqu'à ce que la base de support pour le mortier soit saine.

Outillage utile

Einhell  Malaxeur 1400W : Prix & Avis

Malaxeur électrique filaire EINHELL

Malaxeur 1400W

À partir de 89.95 € - Alerte baisse de prix

Einhell TE-MX 1600-2 CE 1600W - 2 vitesses : Prix & Avis

Malaxeur électrique filaire EINHELL TE-MX 1600-2 CE

1600W - 2 vitesses

À partir de 116.09 € - Alerte baisse de prix

Vonroc  Mélangeur 1800W : Prix & Avis

Malaxeur électrique filaire VONROC

Mélangeur 1800W

À partir de 79.95 € - Alerte baisse de prix

Étape 3 : Arrosez les briques et les joints

Arrosez les briques et les joints

Lors de périodes de fortes chaleurs, il est hautement conseillé d'arroser votre construction 2 jours à l'avance afin de gorger un maximum la brique d'eau. Une fois le matin, une fois l'après-midi par exemple. Le problème qui pourrait se poser si la brique est trop sèche lors de l'application du mortier de jointoiement est que ce dernier fasse sa prise trop rapidement, la brique aura tendance à aspirer l'eau du mortier ce qui empêchera la réaction chimique de se faire totalement.

Au printemps ou en automne c'est différent, mais un bon coup d'arrosage ne fera de toute façon pas de mal pour retirer un maximum d'impuretés et de poussières donc il ne faudra pas le négliger. Il ne faut pas non appliquer le mortier de jointoiement sur un mur mouillé, attendez que le mur soit légèrement humide à sec au touché.

Étape 4 : Chargez la taloche depuis l'auge

Chargez la taloche depuis l'auge

À l'aide d'une truelle arrondie ou carré, chargez la taloche de mortier de jointoiement. La charger excessivement rendra difficile les manœuvres et la précision d'application, donc chargez raisonnablement, de quoi faire 1 ou 2 mètres de joints, pas plus.

Lorsque vous serez dans des endroits difficiles à travailler comme le bas ou les coins, vous n'arriverez pas à manipuler correctement la taloche si elle est trop chargée. Au préalable, vous aurez bien remué le mortier pour qu'il ait une consistance uniforme, sans grumeaux. La texture doit être adéquat pour ne pas tâcher les briques et ne pas partir non plus en poussières ...

Étape 5 : Remplissez les joints entre les briques

Remplissez les joints entre les briques

Le moment le plus important et le plus délicat, c'est là qu'il va falloir apprendre à avoir le bon coup de main. Lorsque l'on débute, on ne peut pas se permettre de faire comme un professionnel, la technique est donc d'amener la taloche chargée de mortier à ras du bas du joint.

Une fois dans la bonne position, à l'aide de la truelle à joints spécialement prévue à cet effet, il faudra pousser le mortier à l'intérieur du joint. Au fur et à mesure que vous allez avancer, vous devrez également lisser le joint avec la truelle afin de bien le pousser dans le fond et de lui donner un bel aspect.

Il existe différentes longueurs et différentes largeurs de fers à joints. N'en prenez pas un trop large car vous ne pourrez pas pousser le joint entre les briques et surtout vous allez les tâcher.

Ne poussez pas de grosses quantités, vous allez salir les faces visibles des briques et en faire tomber partout. Commencez doucement, le temps de vous faire la main. Appliquez-vous et vous verrez que vous ferez de mieux en mieux.

Documentation utile :

Outils et équipements

Vonroc  Mélangeur 1200W : Prix & Avis

Malaxeur électrique filaire VONROC

Mélangeur 1200W

À partir de 54.95 € - Alerte baisse de prix

Kotarbau  Lame 10 mm - Manche PVC : Prix & Avis

Fer à joints KOTARBAU

Lame 10 mm - Manche PVC

À partir de 13.49 € - Alerte baisse de prix

Connex  Inox - 8 mm : Prix & Avis

Fer à joints CONNEX

Inox - 8 mm

À partir de 11.71 € - Alerte baisse de prix

Étape 6 : Brossez pour obtenir une belle finition

Brossez pour obtenir une belle finition

Si vous salissez une brique avec du mortier de jointoiement, nettoyez rapidement à l'eau clair. Si vous vous en rendez compte une fois sec, ce n'est pas dramatique, il y a toujours la solution de nettoyage de la brique à l'acide chlorhydrique ou du nettoyant spécifique pour mortier que l'on utilise parfois pour le carrelage.

Néanmoins, le mieux est de nettoyer en allant à l'eau, tout simplement. Puis, lorsque le joint commence à durcir sans être totalement pris, avec une brosse à poils semi-rigides, brossez légèrement les joints pour leur donner l'aspect voulu, cela uniformisera également l'ensemble du jointoiement.

Naturellement, commencez dans un coin pour voir ce que ça donne avant de vous attaquer au reste. Vous pourrez ensuite laisser le mortier faire sa prise, votre jointoiement est terminé.

Ne soyez pas surpris de ne pas obtenir immédiatement la teinte désirée, il faut quelques semaines pour que le produit atteigne sa teinte définitive, il aura tendance à s'éclaircir avec le temps.

Poursuivre votre lecture :

Bons plans