Ragréages autonivelants pour correction de planéité

Comment récupérer un défaut de planéité d'une dalle ou d'un plancher bois sans avoir à tout casser ou à tout démonter ? Grâce à un ragréage autonivelant. Produit spécialement étudié pour corriger ce type de problèmes, ragréer un sol pour obtenir un niveau est désormais chose facile et vous évite de tout démonter ou tout casser lorsque la correction à réaliser reste raisonnable.

Sommaire

  1. Qu'est ce qu'un ragréage autonivelant ?
  2. Comment réaliser un ragréage autonivelant ?
  3. Peut-on faire un ragréage autonivelant en extérieur ?
  4. Que choisir entre un ragréage autonivelant fibré ou non ?

Qu'est ce qu'un ragréage autonivelant ?

Niveler une surface signifie retirer ou ajouter de la matière, de façon à ce que le sol soit en définitive parfaitement horizontal. Avoir une dalle ou un parquet parfaitement plan est tout de même important, selon le degré d'inclinaison cela se verrait immédiatement. Ragréer avec un mortier autonivelant va donc permettre de récupérer une horizontalité mais pas seulement, comme c'est un produit qui accepte jusqu'à 3/4 cm d'épaisseur, si votre dalle est abimée cela comblera également les trous, les bosses ou les aspérités.

Autre utilité de ce type de produit, c'est qu'il est possible de rattraper un niveau sur un sol en bois type parquet massif. Si la solidité de la structure le permet et si le plancher n'est pas en mauvais état, il pourrait être intéressant de procéder de la sorte plutôt que de démonter votre plancher et le reconstruire. Néanmoins, nous ne sommes pas fan de cette possibilité technique.

C'est important de bien faire la distinction entre autolissant et autonivelant, qui sont les deux technologies existantes pour ragréer les sols. Et il faut savoir aussi qu'au delà de 3/4 cm à combler, il faudra vous tourner vers une chape de ravoirage, qui sera la seule technique capable d'un tel comblement.

Documentation utile :

Comment réaliser un ragréage autonivelant ?

Comme c'est souvent le cas lorsque l'on fait de la maçonnerie, il ne faut pas se rater parce qu'après c'est la galère. Faire un ragréage autonivelant demande une excellente préparation du chantier car une fois que le produit est versé, c'est trop tard, la prise est rapide et il serait dommage de devoir tout casser pour corriger le tir. Déroulement étape par étape :

  • Étape 1 : Nettoyage minutieux du support (dalle ou plancher)
  • Étape 2 : Réparations éventuelles du support, béton fortement abimé ou plancher trop gondolé
  • Étape 3 : Pose de la bande de désolidarisation sur tout le tour de la pièce
  • Étape 4 : Application d'un primaire d'adhérence spécifique au type de support (béton ou bois)
  • Étape 5 : Préparation du ragréage dans un seau souple avec un malaxeur adapté
  • Étape 6 : Application du produit à l'aide d'un platoir flamand pour faciliter son étalement
  • Étape 7 : L'application peut être réalisée en plusieurs couches si nécessaire

Documentation utile :

Peut-on faire un ragréage autonivelant en extérieur ?

Il est tout à fait possible de ragréer avec un produit autonivelant aussi bien dans les pièces de votre habitation que sur vos espaces extérieurs telles que des terrasses en béton, des allées carrossables bétonnées ou tout ouvrage de maçonnerie suffisamment sain. Il suffira juste d'acheter le produit spécifique pour une utilisation extérieure.

Que choisir entre un ragréage autonivelant fibré ou non ?

Une question qui revient régulièrement, et à laquelle la réponse sera : ça dépend! En effet, l'intérêt d'un produit fibré pour ragréer un sol est de permettre d'augmenter sa solidité et sa résistance. Tout dépendra donc de l'usage de l'ouvrage que vous souhaitez ragréer. Si des véhicules telles que des voitures, des motos, des scooters passent régulièrement alors oui, utiliser un ragréage fibré est nécessaire. Si à contrario c'est une terrasse que vous utilisez 2 fois par an pendant les beaux jours et sur laquelle il n'y a que du mobilier alors non, c'est inutile.

Bons plans