Fixer un poteau en bois avec un support acier à sceller en U

Apprenez aujourd'hui à fixer un poteau de clôture en bois dans votre jardin à l'aide d'un support à sceller en U et de béton. Cette technique fait suite à une autre solution présentée hier à l'aide goudron imperméabilisant. Cette fois, pas besoin de produits à badigeonner sur le bois, nous allons utiliser un support en forme de U équipé de pattes qui doivent être scellées dans du béton.

Sommaire

Outillage nécessaire pour ce tutoriel

Matériaux nécessaires pour ce tutoriel

  • Poteau en bois
  • Support à sceller en U
  • Jeu de cales en bois de récupération
  • Vis à bois inox
  • Boulons inox
  • Rondelles inox
  • Ecrous inox
  • Ciment 42.5
  • Sable à maçonner
  • Mélange à béton

Étape 1 : Trouvez et déterminez le bon emplacement

Avant toute chose, sachez que la version vidéo de ce tuto et plein d'autres astuces sont disponibles sur notre chaine Youtube : n'oubliez pas de vous y abonner et de liker les vidéos!

Commençons par une étape importante qu'est le repérage de ou des emplacements où vous souhaitez sceller vos poteaux en bois. Il existe des contre-indications et certains endroits ne sont pas propices ni sécurisant pour y creuser un trou et y couler du béton. Il existe quatre situations où il peut être délicat de positionner des poteaux de clôture :

  • A proximité immédiate d'un cours d'eau, d'un étang ou d'une mare : les risques sont liés à la solidité des berges parfois fragilisées par manque d'entretien ou érosion de l'eau.
  • Les abords d'un ravin ou d'un sol en pente : le sol proche d'une pente à fort angle peut s'avérer friable et instable, il faut éviter de positionner votre poteau aux abords immédiats.
  • La présence de canalisations : que ce soit pour l'arrivée d'eau, l'évacuation des eaux usées ou pluviales ou encore des conduits de gaz, soyez prudent lorsque vous creusez, trouvez un autre endroit ou une autre solution si vous rencontrez ces équipements dans le sol.
  • La présence de câbles électriques : même problématique qu'au dessus, la présence de câbles électriques est une contre-indication au creusement du trou et au scellement de votre poteau.

Si vous ne rencontrez pas ces configurations ennuyeuses, c'est tout bon.

Outillage utile

Root assassin  109cm - Manche fibre : Prix & Avis

Pelle de jardinage ROOT ASSASSIN

109cm - Manche fibre

À partir de 49.99 € - Alerte baisse de prix

Fiskars  Téléscopique 105-125CM : Prix & Avis

Bêche de jardinage FISKARS

Téléscopique 105-125CM

À partir de 36.99 € - Alerte baisse de prix

Fiskars  Téléscopique 105-125CM : Prix & Avis

Bêche de tranchées FISKARS

Téléscopique 105-125CM

À partir de 52.90 € - Alerte baisse de prix

Étape 2 : Délimitez la zone à creuser autour du poteau

Maintenant que vous avez repéré l'emplacement de votre ou vos poteaux, il va falloir délimiter la zone à creuser. La première solution est d'utiliser une bêche et de creuser superficiellement autour des trous.

Si vous avez beaucoup de trous à faire, il est peut-être judicieux d'utiliser une bombe de peinture biodégradable et marquez tous les trous en une seule fois en utilisant un patron en carton, par exemple. Pour creuser beaucoup de trous, l'utilisation d'une tarière électrique de ce type peut être judicieux.

Au niveau des marges à respecter autour du poteau, considérez les valeurs suivantes :

  • Poteau d'une hauteur inférieure à 2 mètres : 15 cm de chaque coté
  • Poteau d'une hauteur supérieure à 2 mètre : 20 cm de chaque coté

La surface du trou dans lequel sera scellé le poteau a une grande importance pour sa résistance à la flexion lors de gros coups de vent Plus la distance entre le poteau et les bords du trou sont importants et plus la résistance à la flexion sera importante. Cela évitera que le poteau ne se descelle à long terme ou que le bloc de béton ne bouge.

Étape 3 : Creusez le trou jusqu'à bonne prodondeur

Réaliser ce trou dans de bonnes conditions dépendra de la nature de votre sol et de votre degré d'équipement. Les heureux possesseurs d'une mini-pelle réaliseront cette tâche facilement et rapidement. Pour les autres :

  • Votre sol est en terre compactée : utilisation d'une bêche de tranchée de ce type
  • Votre sol contient de la craie ou des cailloux : utilisation d'une pioche et d'une pelle adaptée comme-celle-ci
  • Votre sol est constitué de roches : utilisation d'un marteau-piqueur ou d'un perforateur burineur

Pour une parfaite tenue du support et du poteau, la forme du trou doit être spécifique. Un peu à la manière d'une fondation à contreforts, l'idéal est de creuser des parois qui partent légèrement vers l'extérieur. De cette façon, la surface d'appui au sol et la résistance mécanique seront améliorés.

Étape 4 : Préparez du béton de scellement

Que ce soit lorsque l'on souhaite sceller un poteau en bois directement dans le sol ou passer par l'intermédiaire d'un support à sceller en acier, le dosage du béton est le même et avoisine les 350 kg/m3, un béton classique. Pour réaliser ce béton de scellement vous aurez besoin de sacs de ciment, de sable à maçonner et de graviers. Vous pouvez aussi opter pour du mélange tout prêt, c'est plus simple.

Le ciment à utiliser en extérieur est au minimum en 42.5, c'est même suffisant, pas besoin d'aller au delà. Le principal est que ce ciment soit d'assez bonne qualité pour assurer un bon vieillissement en extérieur, ce qui n'est pas toujours le cas des ciments premier prix.

Pour doser correctement votre béton, le plus simple est d'utiliser des seaux et de raisonner par volumes : un volume de tel chose pour tant de volume d'autres choses. Pour le béton de scellement, la règle des 1 2 3 est bien adaptée : 1 seau de ciment + 2 seaux de sable + 3 seaux de graviers. Si vous préférez utiliser du mélange : 1 seau de ciment + 5 seau de mélange.

Vous pouvez préparer votre béton avec un malaxeur électrique et une auge si vous avez peu de poteaux à sceller, mais rapidement, vous ressentirez le besoin de faire la préparation avec une bétonnière, c'est quand même nettement plus efficace et moins fatiguant.

Étape 5 : Remplissez le trou avec le béton de scellement

Cette étape n'a rien de particulièrement complexe, il s'agit simplement de verser votre béton de scellement dans le ou les trous, jusqu'à ras bord. Le seul point où il faudra être vigilant est de bien pousser et répartir le béton dans le trou. Parfois, lorsque l'on verse, si le béton est assez consistant, il ne va pas bien se coincer dans les angles au fond.

Pour être certain que la répartition est efficace, utilisez une truelle et tassez bien.

Outils et équipements

Eberth  140L - 550W : Prix & Avis

Bétonnière électrique EBERTH

140L - 550W

À partir de 309.90 € - Alerte baisse de prix

Altrad Ecomix 130L - 600W : Prix & Avis

Bétonnière électrique ALTRAD Ecomix

130L - 600W

À partir de 269.00 € - Alerte baisse de prix

Scheppach MIX125 125L - 550W : Prix & Avis

Bétonnière électrique SCHEPPACH MIX125

125L - 550W

À partir de 231.90 € - Alerte baisse de prix

Étape 6 : Positionnez les cales en bois

L'utilisation de cales est quasi indispensable pour que vous puissiez utiliser des supports à sceller en U comme ceux de ce tuto que vous trouverez ici. Les poteaux associés sont disponibles ici.

En effet, sans ces cales, les supports couleraient purement et simplement dans le béton et seraient très complexes à mettre à niveau. Pour éviter que les cales ne soient sceller dans le béton quand celui-ci va faire sa prise, nous utilisons des cales en bois.

Ces petites cales sont faites maison, il s'agit simplement de deux bouts de bois de récupération de même hauteur chacun avec une surface plate sur laquelle nous pourrons facilement venir poser le support acier en U. A vous de trouver les bons morceaux de bois pour votre cas. L'avantage principal de ces cales est de surélever la base des supports par rapport au béton et ainsi d'éviter que l'acier et le poteau ne trempent dans l'eau de pluie lors d'intempéries.

Les cales doivent avoir une longueur suffisante pour pouvoir surplomber le trou et avoir une surface d'appui suffisante de chaque coté. Naturellement, ne les posez pas au bord du trou sur une arête, cela ne tiendra pas et risquerait de bouger. De la même manière, elles doivent être positionnées de manière à ce que le support métallique du poteau se trouve au centre du trou.

Étape 7 : Réalisez les niveaux de vos cales en bois

Une possible et probable problématique lorsque vous positionnez vos cales est qu'elles ne soient pas à niveau. Ce petit problème est facile à corriger en surélevant ou en creuser en dessous de ces dernières pour obtenir le niveau. Dans une certaine mesure, il vous sera possible de corriger le tir, mais la pente ne doit pas être excessive.

Il est important de soigner cette étape car si votre support en U est à niveau dans les 2 plans, le poteau sera d'autant plus simple à fixer bien verticalement par la suite et vous gagnerez beaucoup de temps.

Étape 8 : Scellez le support acier en U dans le béton

Si vous la préparation du trou et des cales a bien été réalisée, cette étape devrait être une formalité. Il s'agit simplement d'insérer la ou les pattes de scellement du support en U dans le béton frais. Enfoncer le support jusqu'à venir le poser sur ses cales. Centrez bien le support dans le trou et vérifiez qu'une fois en position il ne bouge plus du tout.

Si vos mesures vous imposent de décentrer le support, sachez que les pattes de scellements doivent être enrobées au minimum de 3 cm de béton pour assurer une résistance convenable.

Étape 9 : Retirez les cales sous le support en U

Quelques jours après le scellement des supports en U, vous pourrez procéder au retrait des cales en bois. Il faut éviter le retrait trop rapidement car en les enlevant, vous risquez de desceller les tiges de scellement prises dans le béton. Au bout de quelques jours, le béton commence sa prise et sera assez solide pour les extraire en douceur.

Étape 10 : Ajustez et fixez le poteau dans son support

Pour réaliser la fixation définitive de votre poteau en bois dans le support acier en U, vous trouverez principalement deux possibilités :

  • Le support à fixations par boulons avec des boulons à filetage partiel de ce type
  • Le support à fixations par vis à bois avec des vis de ce type

Tout dépendra de ce que vous aurez acheté, les deux solutions sont viables mais le boulonnage reste une méthode efficace et pérenne. Si vous choisissez cette technique, les étapes de mise en place sont les suivantes :

  • Positionnez le poteau dans son support, bien en butée. Le poteau ne doit pas nager
  • Ajustez les aplombs dans les deux plans à l'aide d'un niveau à bulle
  • Percez le poteau en passant le foret dans les trous prévues sur le support métallique. Le diamètre sera le même que le boulon utilisé
  • Passez le boulon dans les trous du support en U et le poteau en bois pour le prendre en sandwich
  • Vissez l'écrou de l'autre coté du boulon une fois convenablement inséré
  • Serrez définitivement à l'aide de deux clés plates ou à pipe, une de chaque coté

La seconde solution avec les fixations par vis est plus simple, mais légèrement moins solide :

  • Insérez le poteau en bois dans le support scellé, en butée, sans forcer mais sans qu'il y ait de jeu excessif non plus
  • Munissez-vous d'une visseuse à chocs et de vis à bois en acier inoxydable
  • Fixez le poteau avec le support en utilisant une vis dans chaque orifice prévu à cet effet
  • Il est possible que certains trous soient de diamètre plus gros, ils sont prévus pour fixer le poteau avec des tirefonds

Poursuivrez votre lecture :

Bons plans