Poser des panneaux OSB sur un solivage de plancher bois

La dalle OSB est un matériau fort utile et pratique pour créer un plancher rapidement et à moindre frais. C'est un panneau très utilisé sur les solivages de plancher ou de toiture plate car il se coupe et s'ajuste facilement, il est particulièrement solide, existe en plusieurs épaisseurs et son prix reste abordable par rapport à d'autres solutions. Apprenons dans ce tutoriel à poser ces plaques OSB sur un soliva

Sommaire

Outillage nécessaire pour ce tutoriel

Matériaux nécessaires pour ce tutoriel

  • Vis à bois en 4.5x65mm
  • Panneaux OSB d'épaisseur et dimensions qui vous arrangeront

Étape 1 : Déterminez le nombre de plaques nécessaires en longueur

Avant toute chose, sachez que la version vidéo de ce tuto et plein d'autres astuces sont disponibles sur notre chaine Youtube : n'oubliez pas de vous y abonner et de liker les vidéos!

Commençons par compter le nombre de plaques qu'il va falloir pour réaliser une longueur. Positionnez des panneaux en long les uns après les autres, sans les emboiter, ce n'est pas nécessaire. L'idée est de déterminer visuellement si le dernier panneau avant le mur sera assez long pour reposer sur au moins 2 points d'appui (c'est à dire 2 solives).

Si la planche du bout n'a pas assez de points d'appui, le principe est de raccourcir la première planche dans sa longueur afin d'augmenter mécaniquement la longueur de la dernière.

Pour débuter ce tutoriel, il faut être clair sur ce point dès le départ, une dalle OSB doit au moins reposer sur deux points d'appui, c'est impératif pour la solidité globale du plancher. En effet, cela augmente le nombre de points de fixation et les réparti sur une surface plus importante, réduisant les risques d'arrachement et limitant la longueur du porte-à-faux de la planche.

Autre point important, on ne fait pas de jonctions de planche dans le vide, entre deux madriers ou bastaings, les raccords entre les planches se font sur un support. Si vous observez votre panneau, vous verrez qu'il y 1 languette sur sa longueur, et 1 languette sur sa largeur. Ces languettes sont fines et cassent facilement. Il est donc aisé de comprendre qu'en réaliser une jonction à un endroit sans support cela se traduira par un point de fragilité.

Documentation dont vous pourriez avoir besoin :

Étape 2 : Déterminez le nombre de planches en largeur

De la même façon que dans l'étape numéro 1 et que nos illustrations, disposez vos panneaux OSB sur le solivage pour vous rendre compte visuellement des dimensions, mais cette fois, placez les côte à côte sur toute la largeur et regardez comment vous arrivez au mur.

Si l'espace entre la dernière plaque et le mur est trop faible, vous devrez découper une mince languette sur le panneau dans sa longueur, ce qui n'est absolument pas pratique ni évident pour obtenir un résultat propre. Ce que l'on fait dans ces cas là, c'est raccourcir le premier panneau dans le sens de sa longueur afin d'augmenter la largeur du dernier. Même principe qu'à l'étape 1.

Outillage utile

Sola  60cm - Anti-chocs : Prix & Avis

Niveau à bulle manuel SOLA

60cm - Anti-chocs

À partir de 30.60 € - Alerte baisse de prix

Ryobi R18IDBL-0 270 Nm : Prix & Avis

Visseuse à chocs électrique sans fil RYOBI R18IDBL-0

270 Nm

À partir de 143.53 € - Alerte baisse de prix

Bosch Professional GDS18V-1000C 1600 Nm - 1750 Tours/min : Prix & Avis

Boulonneuse à chocs sans fil BOSCH PROFESSIONAL GDS18V-1000C

1600 Nm - 1750 Tours/min

À partir de 339.51 € - Alerte baisse de prix

Étape 3 : Positionnez la première dalle OSB

Disposez la première dalle OSB au niveau de l'endroit où vous avez choisi de commencer l'assemblage. Plusieurs choses importantes doivent être précisées à ce stade.

Vous noterez qu'un espacement est nécessaire entre la dalle et les murs adjacents. Oui, l'OSB, bien que composé de fibres de bois agglomérées avec une résine, peut tout à fait jouer. C'est sans compter que le solivage en dessous lui aussi peut bouger. Il faudra donc veiller à laisser 1 cm minimum de jeu tout autour de vos panneaux.

Observez aussi sur les images dans quel sens les languettes des plaques ont été tournées, vers l'extérieur, c'est à dire vers vous quand vous posez les plaques. Bien que ce soit possible de les poser inversement, c'est plus compliqué et moins logique.

Enfin, veillez à ce que l'extrémité de la planche arrive bien au milieu d'une solive ou d'un madrier, afin d'éviter impérativement que vous ayez à joindre deux panneaux au milieu de nulle part, dans le vide.

Étape 4 : Fixez le panneau à l'aide de vis à bois en inox

La fixation d'un panneau OSB sur un solivage bois est simple, il suffit juste de respecter une règle qui est 3 vis par largeur de planche, à chaque intersection avec une solive, un bastaing, un madrier ou une poutre en fonction de ce que vous utilisez comme section de bois. Les vis à bois à tête fraisée doivent être en INOX ou à minima en acier zingué, en 4x60mm comme celles-ci, afin d'éviter qu'elles ne rouillent très rapidement avec l'humidité du bois.

En ce qui concerne le diamètre de la quincaillerie, utilisez des 4x60 mm est une bonne base de travail, mais tout dépend l'épaisseur de votre OSB. Une visseuse classique 18V fait parfaitement l'affaire pour ce travail, mais depuis que j'utilise une visseuse à chocs de ce style pour fixer les éléments de charpente je trouve ça bien plus simple et pas plus dangereux concernant les fissures du bois.

Étape 5 : Assemblez les panneaux jusqu'au mur opposé

Les dalles OSB sont ce que l'on appelle rainurées bouvetées, c'est à dire qu'elles s'assemblent entre elles grâce à un système de rainures et de languettes qui s'emboitent ensemble. C'est pour cette raison que les languettes ne sont présentes que sur un seul coté d'un panneau, même chose pour les rainures.

C'est presque le même principe que pour poser du parquet stratifié à la différence que l'emboitement des plaques les unes dans les autres est parfois bien plus difficile et nécessitera l'utilisation d'un tire-lames pour se simplifier la vie.

Une fois que vous arrivez au niveau du mur, à moins d'avoir beaucoup de chance, vous ne pourrez pas emboiter un panneau complet et il faudra donc procéder à une découpe. Mesurez l'espace entre le panneau et la mur puis reportez cette mesure sur une dalle neuve et procédez à la découpe. Une scie sauteuse avec une lame bois fera parfaitement l'affaire, l'OSB est un matériau très tendre à découper.

Si vous avez des difficultés à emboiter le dernier panneau de la ligne, recourez à un outil qui s'appelle un tire-lames, comme celui-ci, c'est pratique car ça vous permettra d'insérer la languette dans la rainure sur l'ensemble des panneaux des extrémités.

Autres tutoriels et documents :

Étape 6 : Terminez la ligne et recommencez une nouvelle

Raccourcissement d'un panneau OSB en début de ligne

Le panneau que vous venez de découper se retrouve désormais en deux morceaux. Emboitez la partie pour finir l'assemblage de la première ligne puis, emboitez ensuite le départ de la seconde ligne.

La pose d'OSB sur un solivage se fait en quinconce, la problématique qui peut se poser est que la chute que vous allez utiliser pour commencer votre nouvelle ligne va arriver au milieu de deux solives, ce qui est ennuyeux car répétons-le, on ne fait pas de jonction entre panneaux sur du vide. Passez à l'étape suivante pour remédier à ce problème.

Outils et équipements

Bosch Professional GST18V-155SC 155mm - 26mm : Prix & Avis

Scie sauteuse électrique sans fil BOSCH PROFESSIONAL GST18V-155SC

155mm - 26mm

À partir de 284.51 € - Alerte baisse de prix

Bosch Professional GDS 18V-330 HC 560 Nm - 2800 cps/min : Prix & Avis

Boulonneuse à chocs sans fil BOSCH PROFESSIONAL GDS 18V-330 HC

560 Nm - 2800 cps/min

À partir de 233.00 € - Alerte baisse de prix

Bosch Professional GDS 18V-1050 HC 1700 Nm - 2600 cps/min : Prix & Avis

Boulonneuse à chocs sans fil BOSCH PROFESSIONAL GDS 18V-1050 HC

1700 Nm - 2600 cps/min

À partir de 306.10 € - Alerte baisse de prix

Étape 7 : Raccourcissez la chute pour débuter une nouvelle ligne

Pour commencer votre ligne sur une bonne base, il va falloir commencer par le raccourcissement de la chute de manière à ce que son extrémité se positionne bien au milieu d'une section du solivage.

Mesurez la distance entre le milieu de la solive la plus proche et l'extrémité de la planche. Puis reportez cette mesure à l'autre extrémité, coupez et procédez à l'emboitement et la fixation.

Étape 8 : Terminez l'assemblage de vos panneaux OSB

Terminez l'assemblage de vos panneaux OSB

Si vous avez compris le principe de pose, tout le reste de votre solivage devra se faire de la même manière. Si, dès le départ de ce tutoriel, vous avez bien calculé le nombre de planches et leurs dimensions, vous devriez arriver assez facilement à terminer l'assemblage en respecant les règles que nous vous conseillons de suivre.

Le plus simple, quand on débute dans ce genre de tâches, est de réaliser ce que l'on appelle un plan de calepinage. C'est à dire réaliser un croquis à main levée avec la disposition des plaques en vue de dessus, cela aide grandement à se rendre compte des éventuelles difficultés que vous allez rencontrer tout au long de la pose.

Ce qu'il est important de retenir dans la pose d'OSB est de laisser une marge avec les murs adjacents pour les cycles de gonflement/dégonflement du bois, de ne pas réaliser de jonctions sans un support en dessous dans lequel vous pourrez visser et enfin, de bien réfléchir à optimiser vos chutes et éviter de vous retrouver à découper des petits bouts de rien du tout qui seront très pénibles à assembler.

Poursuivre votre lecture :

Bons plans