Isolation thermique par l'intérieur, techniques de l'ITI

Comme vous le savez peut-être déjà, il est préférable d'isoler un bâtiment par l'extérieur pour obtenir les meilleures performances énergétiques. Mais vous savez aussi que les démarches sont bien plus lourdes et le budget à prévoir bien plus élevé. Vous avez donc choisi de réaliser une isolation par l'intérieur, qui est la méthode à l'heure actuelle encore dominante car moins onéreuse et ne nécessitant pas de démarches administratives auprès de l'urbanisme.

Sommaire

  1. Qu'est ce qu'une isolation thermique par l'intérieur ?
  2. Quels sont les avantages d'isoler par l'intérieur ?
  3. Quels sont les inconvénients d'une isolation par l'intérieur ?
  4. Comment isoler les murs par l'intérieur ?
  5. Quelles sont les techniques pour isoler le sol ?
  6. Comment isoler une toiture par l'intérieur ?

Qu'est ce qu'une isolation thermique par l'intérieur ?

Il existe deux grandes manières de s'y prendre pour isoler son logement : par l'extérieur ou par l'intérieur. Pour réduire au maximum les déperditions énergétiques d'une habitation, il est plus efficace de mettre en place une ITE mais le problème est que ça n'est pas possible partout et que c'est très coûteux pour le propriétaire. Isoler par l'intérieur est donc la solution par défaut.

Pour vous rassurer tout de suite, bien menée et bien pensée, c'est une méthode très efficace pour améliorer le confort thermique de sa maison. Encore faut-il choisir les bons matériaux isolants en fonction de la situation, et s'appliquer dans la suppression des éventuels ponts thermiques qui sont tout de même le problème majeur de cette technique.

Comme son nom l'indique, l'isolation par l'intérieur consiste à placer des panneaux ou des rouleaux d'isolants sur la face intérieure des murs et de la toiture d'un bâtiment. Ces panneaux/rouleaux possède des propriétés isolantes plus ou moins importantes (résistance thermique, conductivité thermique, ...) et leur épaisseur sera primordiale pour une isolation performante.

Classiquement, l'isolant (généralement semi-rigide) est maintenu en place dans une ossature métallique sur laquelle viendra se fixer les plaques de plâtre. C'est la technique la plus utilisée et la plus classique qui soit pour isoler votre habitation par l'intérieur.

Documentation utile :

Quels sont les avantages d'isoler par l'intérieur ?

Comme expliqué plus haut, l'ITE est plus souvent que l'on croit impossible à mettre en place et vous devrez impérativement isoler votre logement par l'intérieur. Malgré cela, il existe plein d'avantages à choisir une ITI et pas des moindres :

  • Pas d'autorisations d'urbanisme à demander : C'est considéré comme de la rénovation intérieure et vous ne modifiez pas l'aspect extérieur de la bâtisse
  • C'est une technique qui permet d'isoler efficacement des combles perdus ou aménagés
  • Météo : Peu importe qu'il gèle ou qu'il pleuve vous pourrez toujours avancer sur votre chantier
  • Isolants moins cher : Les matériaux destinés à l'intérieur sont moins coûteux et le budget global est très inférieur
  • Il s'agit aussi d'une méthode simple à réaliser seul pour un bricoleur amateur, surtout que nous proposons de nombreux tutos sur le cloisonnement

Quels sont les inconvénients d'une isolation par l'intérieur ?

Quelques points noirs sont à prendre en compte lorsque l'on se lance dans une isolation par l'intérieur :

  • Maison inhabitable : Le bâtiment ne sera malheureusement pas habitable pendant toute la durée des travaux
  • Réduction de la surface : La contre-cloison ou le doublage prend énormément de place, parfois jusqu'à 50cm
  • Moins efficace : Isoler par l'intérieur est moins efficace que par l'extérieur, les pertes calorifiques sont plus importantes
  • Présence de ponts thermiques aux jonctions dalle/sol/murs et plafond/murs qui seront difficiles à supprimer
  • Esthétiquement, si vous avez de beaux murs en pierre ou en briques que vous comptiez conserver à l'intérieur, ces derniers seront cachés derrière le complexe isolant/placo, dommage

Comment isoler les murs par l'intérieur ?

Il existe pas mal de variantes concernant la mise en place de l'isolant qui seront fonction du type de panneaux ou de rouleaux utilisés : rigides, semi-rigides ou souples. Bien-sûr, l'épaisseur des isolants sera aussi un facteur déterminant la technique la plus adaptée. Globalement, ces solutions sont couramment utilisées : :

  • Ossature métallique avec rails et montants qui accueilleront les panneaux isolants semi-rigides
  • Tasseaux en bois formant une ossature du même type que des rails/montants pour placo
  • Complexe de doublage plaque de plâtre + pare-vapeur + isolant qui se colle à l'aide de mortier-colle
  • Contre-cloison maçonnée avec emprisonnement de l'isolant entre deux

Nous étudierons chacune de ces solutions dans des tutoriels dédiés.

Documentation utile :

Quelles sont les techniques pour isoler le sol ?

Là aussi, pour le sol, plusieurs techniques sont possibles :

  • Concevoir une dalle terre-plein sur panneaux rigides type polyuréthane
  • Isolation sous chappe anhydrite ou mortier avec panneaux PSE ou PU
  • Isolants entre le solivage vide sanitaire avec de l'isolant souple type laine de verre ou roche
  • Entrevous en PSE fort épaisseur sur système poutrelles hourdis dalle de compression

Comment isoler une toiture par l'intérieur ?

La toiture est la partie la plus importante à isoler sur une habitation car c'est par là que la plus grosse quantité de chaleur est perdue pendant l'hiver à cause d'une isolation insuffisante. Les techniques diffèrent en fonction du type de charpente :

  • Toit plat type toiture froide charpente bois avec panneaux rigides
  • Toit plate type toiture froide dalle avec entrevous sur dalle poutrelles/hourdis
  • Entre chevrons sur toitures classiques multi-pentes avec isolants semi-rigides minéraux
  • Toiture froide bac acier sur isolant rigide placé sous les bacs avec une lame d'air
  • Panneaux sandwich bac acier avec isolant PU ou PSE collés aux panneaux

Lectures qui pourront vous intéresser

Bons plans