Radiateur d'atelier soufflant : fonctionnement, avantages, inconvénients et types

Pour ceux qui ont déjà travaillé en hiver dans leur atelier ou leur garage, ils savent désormais pourquoi investir dans un radiateur d'atelier est important. Pour les autres, dès les premières piquettes aux doigts ils comprendront! Et oui, bricoler dans le froid n'a rien de très agréable, c'est pourquoi il existe des chauffages d'atelier soufflants qui permettent de se maintenir à bonne température.

Sommaire

  1. Qu'est ce qu'un radiateur de chantier soufflant ?
  2. Quels sont les points forts d'un radiateur d'atelier ?
  3. Quels sont les points faibles de ces appareils ?
  4. Quelle technologie pour un radiateur d'atelier ?
  5. Quels types et formes d'appareils ?

Qu'est ce qu'un radiateur de chantier soufflant ?

Pour éviter de se retrouver dans l'incapacité de pouvoir bricoler ou travailler dans son atelier/garage l'hiver, il parait difficile de se passer d'un radiateur de chantier soufflant. C'est véritablement l'appareil idéal pour remédier à cette problématique de manière efficace.

Le principal objectif de ce type de chauffage, vous l'aurez compris, c'est de chauffer. Pour ça, la technologie de chauffe utilisé peut être la convection électrique, l'inertie fluide, le rayonnement IR ou la céramique. La dispersion de la chaleur émise sera effectuée par un puissant ventilateur qui va permettre une propagation rapide dans l'atelier ou le garage.

Mais ce n'est pas les seules fonctions proposées par ces radiateurs. D'une part, ce qui les différencie des autres chauffages d'appoint est le fait qu'ils soient protégés et renforcés. C'est à dire qu'ils accepteront de prendre des coups, des chocs, de tomber ou de recevoir certains produits que l'on utilise fréquemment quand on bricole.

Ensuite, ils sont équipés de fonctions très pratiques quand on bricole comme la présence d'une ou plusieurs prises de courant sur lesquels brancher de l'outillage. Le radiateur joue alors le rôle de rallonge! On retrouve aussi beaucoup des prises USB permettant de recharger un smartphone et autres appareils multimédia.

Un puissant projecteur est aussi présent, généralement à LED, mais qui permet d'éclairer la pièce ou la zone de travail pendant qu'on bricole. Enfin, une enceinte bluetooth est souvent intégrée avec un haut parleur puissant qui permet d'écouter la radio ou ses morceaux préférés.

Quels sont les points forts d'un radiateur d'atelier ?

Bien-sûr il est tout à fait possible, avec un simple radiateur d'appoint, d'amener un peu de chaleur dans l'atelier ou dans le garage, mais compte-tenu de la quantité de fonctionnalités utiles que proposent ces modèles et du coût relativement accessible il serait dommage de s'en priver :

  • Vous pourrez chauffer rapidement et efficacement votre zone de travail grâce à la ventilation
  • Il sera possible de brancher différents appareils dessus et de s'en servir comme rallonge électrique
  • Vous pourrez recharger votre téléphone mobile et autres appareils via le ou les ports USB
  • Vous pourrez écouter la radio ou la musique de votre choix directement sur le radiateur
  • Et vous ne serez pas dans l'angoisse permanente de le faire tomber ou de lui mettre un coup, il est prévu pour

Quels sont les points faibles de ces appareils ?

En réalité, les points faibles de ce type de radiateur dépend de la technologie dont ils sont équipés. La plupart du temps, ce sera convection ou céramique qui offriront de la puissance et qui chaufferont bien, mais il faudra pas que l'appareil soit trop loin de l'utilisateur. L'avantage ici est que l'appareil se transporte et se bouge facilement.

Si l'appareil utilise l'inertie fluide ou le rayonnement infrarouge, ce qui est plus rare, dans ce cas il chauffera l'atelier ou le garage beaucoup plus lentement mais la qualité de chaleur sera différente, plus agréable et plus homogène car se rapprochant plus d'un radiateur d'habitation.

Quelle technologie pour un radiateur d'atelier ?

Et bien, les possibilités existent mais ne sont pas indéfinies. La plupart des modèles seront :

  • à convection : c'est à dire que le courant électrique passe dans une résistance et libère de la chaleur par effet Joule
  • à céramique : l'électricité qui passe dans le matériau réfractaire libère de la chaleur autour

Les deux procédés chauffent rapidement, d'autant plus avec l'utilisation du ventilateur qui tourne à grande vitesse et expulse l'air chaud autour et vers l'utilisateur. C'est le gros avantage.

D'autres modèles fonctionnement :

  • par rayonnement infrarouge, comme les radiateurs halogènes ou les panneaux rayonnants
  • à inertie fluide par l'intermédiaire d'un fluide caloporteur, un peu à l'image des radiateurs bain d'huile

Ils sont là aussi équipés d'une soufflerie qui accélère le processus de réchauffement, mais pas aussi rapidement que la convection/céramique.

Quels types et formes d'appareils ?

C'est un point important car en fonction de vos besoins, certains modèles sont plus ou moins pratiques. Globalement, vous trouverez des appareils qui se posent sur un pied ou une armature métallique et qui permettent de s'incliner, modifiant ainsi l'axe du souffle chaud.

Il existe aussi bien-sûr les traditionnels radiateurs sur roulettes qui peuvent poser problème dans les endroits encombrés ou sur les sols abimés.

Poursuivre votre lecture :

Vidéos

Bons plans