Chauffage d'appoint : quelles solutions techniques ?

Parfaitement inutile dans une maison correctement isolée et dont le dispositif de chauffage est opérationnel et bien proportionné, le chauffage d'appoint peut néanmoins trouver son intérêt dans des demeures mal isolées, très anciennes, où il est compliqué de chauffer toutes les pièces au niveau financier. Il peut aussi être une solution pour une petite pièce dont on ne se sert que rarement comme un bureau, une buanderie, un garage ou encore un petit atelier où o

Sommaire

  1. Qu'est ce qu'un chauffage d'appoint ?
  2. Quelles solutions pour un chauffage d'appoint ?
  3. Quel mode d'énergie choisir pour un chauffage d'appoint ?
  4. Quel radiateur électrique d'appoint choisir ?
  5. Quel chauffage au bois choisir en appoint ?
  6. Quel chauffage d'appoint à énergie fossile ?

Qu'est ce qu'un chauffage d'appoint ?

Comme son nom l'indique, le chauffage d'appoint est une source de chaleur qui va venir soutenir une source déjà existante ou, permettre de chauffer un endroit ou une pièce non équipée de manière ponctuelle. Quand on dit faire l'appoint, c'est que le compte n'y est pas!

Dans les faits, il y a énormément de situations dans lesquelles l'investissement dans un système de chauffage d'appoint est nécessaire :

  • Chauffer une petite pièce déjà équipée mais dont l'équipement ne fonctionne pas
  • Chauffer une petite pièce qui n'est pas équipée de radiateurs ou de sources de chaleur
  • Venir en renfort d'une pièce déjà chauffée mais de manière insuffisante
  • Apporter de la chaleur à proximité immédiate de l'utilisateur

Quelles solutions pour un chauffage d'appoint ?

Quand on parle de chauffage d'appoint, pour la plupart des gens, il s'agit d'acheter un petit convecteur sur roulettes mais il existe en fait plusieurs solutions techniques qui sont à adapter en fonction des besoins et configurations :

Comme vous pouvez le constater, il existe de nombreuses solutions techniques. Il est à noter que certaines de ces solutions techniques peuvent à la fois servir de chauffage d'appoint comme de chauffage principal d'une pièce, comme par exemple les poêles.

Quel mode d'énergie choisir pour un chauffage d'appoint ?

Parmi toutes les solutions techniques qui existent en matière de chauffage d'appoint, plusieurs modes d'énergie sont possibles :

  • L'électricité : pour les radiateurs électriques, soufflants ou non
  • Les bûches de bois : dans le cas d'un poêle à bois
  • Les granulés de bois : pour les poêles à pellets
  • Le pétrole : pour les poêles à pétrole
  • Le gaz : pour les poêles à gaz
  • Le diesel ou l'essence : pour les canons à air chaud de chantier

La technologie la plus simple pour un chauffage d'appoint reste naturellement le recours à l'électricité. Il suffit de brancher le radiateur et ça chauffe tout de suite sans préparation.

Les autres énergie dites "fossiles" chauffent très fort, mais nécessitent des matières premières pour que cela puisse fonctionner. Il faut stocker les combustibles et remplir l'appareil régulièrement. C'est moins pratique et ergonomique que l'électricité mais les capacités sont supérieures en matière de surfaces.

Quel radiateur électrique d'appoint choisir ?

Maintenant que nous avons passé en revu l'ensemble des solutions techniques, intéressons-nous de plus près aux radiateurs électriques d'appoint. En effet, il faut les catégoriser car les technologies utilisées par ces appareils sont parfois très différentes :

  • Les convecteurs : sur pieds, sur roulettes, avec ou sans soufflerie, pour chantier ou atelier, le recours à la convection électrique est un grand classique dans l'univers des radiateurs d'appoint. Ils permettent une chauffe rapide, mais doivent être utilisés à proximité des utilisateurs car peu efficaces.
  • La céramique : une version améliorée de la convection qui permet également une montée rapide en température mais qui n'est pas très efficiente dès que l'on s'écarte de l'appareil. Vous trouverez des modèles sous toutes les déclinaisons également.
  • L'inertie fluide et le bain d'huile : plus efficients que les deux précédents modèles car ils offrent une certaine inertie thermique qui diffuse la chaleur plus longtemps dans la pièce.
  • Le rayonnement IR : que ce soit les radiateurs halogènes ou les panneaux rayonnants sur roulettes, ils permettent de chauffer à relativement longue distance de l'appareil et il est vrai, offrent un certain confort thermique car ils chauffent les objets environnants et non l'air.
  • L'inertie sèche : assez rares en chauffage d'appoint car ils mettent longtemps à monter en température, mais il existe quelques modèles malgré tout. L'avantage est qu'ils continuent la diffusion de la chaleur après extinction de l'appareil.

Quel chauffage au bois choisir en appoint ?

Le chauffage au bois peut parfaitement servir en appoint d'un système de chauffage central. Beaucoup de gens choisissent cette solution pour réaliser des économies d'énergie car le bois permet de chauffer fort à moindre coût, en particulier lorsque l'on vit à la campagne et que l'on a des ressources à proximité.

Passons en revue les solutions qui existent :

  • La cheminée : beaucoup de maisons en possèdent encore une, c'est le chauffage d'appoint au bois le plus simple, efficace à courte distance.
  • L'insert : plus efficace que la cheminée et aussi plus "propre" à utiliser, c'est une solution d'appoint intéressante, mais comme pour la cheminée il faut remplir régulièrement et nettoyer.
  • Le poêle à bois : Solution intéressante car offrant de bons rendements calorifiques, propre à utiliser et à simple à entretenir
  • Le poêle à granulés ventilé : nécessite de l'électricité pour fonctionner, il peut servir de chauffage d'appoint ou de chauffage principal en fonction de la superficie de la pièce. Sa ventilation permet de répartir efficacement la chaleur.
  • Le poêle à pellets étanche : plus souvent utilisé comme mode de chauffage principal que d'appoint, mais sur une très grande pièce il pourra parfaitement épauler un chauffage central classique.

Quel chauffage d'appoint à énergie fossile ?

Les énergies fossiles sont le pétrole, le gaz ou les carburants type diesel et essence. Ces quatre matières premières peuvent servir à alimenter, entre autres choses, des chauffages d'appoint comme :

  • Un poêle à pétrole
  • Un poêle à gaz
  • Un canon à air chaud de chantier

Ce sont des méthodes alternatives auxquelles on ne pense pas toujours. Mais par exemple, pour chauffer un grand hangar ou un atelier, le canon à air chaud diesel/essence permet de chauffer très fort et rapidement malgré l'absence d'isolation de ce type de bâtiments.

Les poêles à pétrole ou à gaz sont quant à eux destinés à un usage privée pour des besoins ponctuels. La présence de flammes demandera d'ailleurs toute votre attention/vigilance quant à l'utilisation de ces appareils.

Vidéos

Bons plans