Faire un linteau avec des parpaings en U de chainage comme coffrage perdu

Aujourd'hui nous allons apprendre à réaliser un linteau avec des parpaings en U, ou parpaings de chainage horizontal, afin de s'en servir comme coffrage perdu et s'éviter la pénible tâche de réaliser un coffrage en bois. Comme nous allons le voir, cette technique est très simple et peut être utilisée pour l'encadrement d'une fenêtre, d'une porte-fenêtre ou d'une porte, au-dessus desquelles la charge à reprendre est raisonnable.

Sommaire

Outillage nécessaire pour ce tutoriel

Matériaux nécessaires pour ce tutoriel

  • Planche de coffrage bois
  • Armature métallique pour linteau
  • Parpaings pour chainage horizontal
  • Ciment 42.5
  • Mélange à béton

Étape 1 : Mesurez et découpez la planche de soutien

Les parpaings de chainage que nous allons utiliser ne pourront pas tenir tout seul en équilibre dans le vide, il va donc falloir les soutenir avant et pendant le coulage du béton. Nous allons simplement utiliser une planche de coffrage en bois que nous allons découper à la bonne mesure, c'est à dire la distance entre les deux parpaings de jambage.

Une précision extrême n'est pas vraiment nécessaire, l'utilisation d'un mètre ruban de base suffira.

La planche choisie peut être une véritable planche de coffrage ou non, elle n'a même pas besoin d'être à la même largeur que la maçonnerie, le point important est seulement qu'elle soit suffisamment solide pour supporter le poids des blocs de chainage et du béton sans fléchir.

Étape 2 : Préparez un mortier de montage souple

Fabrication d'un linteau avec des agglos de chainage

Nous avons besoin d'une petite quantité de mortier de montage afin de sceller nos agglomérés aux extrémités, quelques truelles suffiront. La préparation se réalisera avec du ciment, du sable et de l'eau, classiquement. Un mortier d'assemblage de base fera parfaitement l'affaire, sa texture devra simplement être bien souple et résistante à la fois, permettant un placement et un ajustement simplifié des parpaings.

Un ciment en 42.5 est toujours à privilégier, quant au sable, nous utilisons du 0/4 de ce type au niveau granulométrie.

Étape 3 : Appliquez une couche de mortier sur les appuis

Utilisation d'agglomérés de chainage comme coffrage perdu

Cette couche de mortier va permettre de régler les différents paramètres dimensionnels de nos agglomérés de chainage. Une bonne couche est donc de rigueur, afin que le parpaing se cale bien dedans et soit facile à ajuster avec la massette.

Outillage utile

Scheppach MIX125 125L - 550W : Prix & Avis

Bétonnière électrique SCHEPPACH MIX125

125L - 550W

À partir de 231.90 € - Alerte baisse de prix

Scheppach MIX140 140L - 550W : Prix & Avis

Bétonnière électrique SCHEPPACH MIX140

140L - 550W

À partir de 338.99 € - Alerte baisse de prix

Eberth  65L - 220W : Prix & Avis

Bétonnière électrique EBERTH

65L - 220W

À partir de 215.90 € - Alerte baisse de prix

Étape 4 : Scellez les deux premiers parpaings en U

Le montage des étais et de la planche de soutien peut être réalisé avant l'application du mortier bien-sûr, tout dépend votre organisation à ce niveau. Il est aussi possible de sceller les deux premiers parpaings en U à chaque extrémité sans planche de soutien, généralement la longueur des appuis suffit largement à ce que l'aggloméré tienne en place.

Vous observerez que dans notre cas, le haut des agglomérés de chainage est à la même hauteur que le reste de la maçonnerie. Cela vient du fait que lorsque nous faisons les plans, nous nous arrangeons toujours pour que ce soit le cas.

Cependant, quand on débute, il n'est pas rare que le linteau dépasse en hauteur la maçonnerie existante, obligeant à réaliser une arase par la suite. Si c'est votre cas, il faudra coffrer de chaque coté pour contenir le béton aux extrémités. Je vous conseil de dessiner sur une feuille de papier les parpaings les uns sur les autres pour faire en sorte de ne pas à avoir à faire d'arase par la suite, une charge de travail supplémentaire inutile.

Étape 5 : Réalisez le niveau et l'alignement

Pour prendre un niveau dans de bonnes conditions, l'utilisation d'une règle de maçon pour augmenter la distance de mesure est une bonne chose, sinon il existe des niveaux à bulle de grande dimension très pratique en maçonnerie ou quand on fait du cloisonnement aussi.

Deuxième point que l'on oublie souvent, c'est l'alignement. On part toujours du principe que la maçonnerie est bien alignée mais ce n'est pas toujours le cas, donc il faut vérifier de chaque coté du mur tout est bien aligné en utilisant la règle de maçon que l'on pose sur son arête. S'il n'y a pas de jour entre les parpaings et la règle c'est que le mur est bien droit.

Étape 6 : Terminez l'assemblage du coffrage perdu

Fabrication d'un coffrage perdu avec des parpaings en U

Terminez l'assemblage de votre coffrage perdu en positionnant les parpaings en U intermédiaires. Il n'y a rien à maçonner à cette étape, les blocs de chainage sont posés directement sur la planche. De même, rien à maçonner non plus au niveau des jonctions de parpaings, le principal est qu'ils soient bien collés les uns aux autres.

Si vous avez besoin d'ajuster le dernier parpaing pour qu'il rentre bien, procédez à son découpage proprement à l'aide d'une meuleuse angulaire 230mm (c'est plus net) et d'un disque à tronçonner le béton.

Outils et équipements

Eberth  140L - 550W : Prix & Avis

Bétonnière électrique EBERTH

140L - 550W

À partir de 309.90 € - Alerte baisse de prix

Altrad Ecomix 130L - 600W : Prix & Avis

Bétonnière électrique ALTRAD Ecomix

130L - 600W

À partir de 269.00 € - Alerte baisse de prix

Nespoli  200 mm : Prix & Avis

Truelle trapézoïdale NESPOLI

200 mm

À partir de 15.03 € - Alerte baisse de prix

Étape 7 : Réalisez à nouveau un niveau et un alignement

Une fois l'ensemble des parpaings de chainage en place, vérifiez une dernière fois le niveau global et bien-sûr les alignements de chauqe coté de la maçonnerie. Il y a fort à parier que vous deviez régler les étais pour que tout se mette bien en place.

Étape 8 : Installez l'armature métallique de linteau

Linteau en béton armé ferraillé avec des parpaings de coffrage

Maintenant que notre coffrage perdu en parpaings est terminé, nous allons le ferrailler pour améliorer sa résistance à la flexion. Pour ça, nous utilisons une armature métallique à 4 filants pour linteau, c'est une armature spécifique comme celle-ci.

Attention, dans notre cas, c'est ce type d'aciers de construction que nous devons utiliser d'après les calculs du bureau d'étude. Dans votre cas, cela peut être totalement différent et dépendant de la zone sismique dans laquelle vous vous trouvez, du type de bâtiment, du dosage de béton utilisé, de la présence ou de non de poteaux raidisseurs, bref, de pleins de paramètres intrinsèques à votre construction.

Les aciers de manière générale doivent être installés correctement sinon ils ne servent à rien et ne jouent pas leur rôle. Un enrobage suffisant des filants est une première règle importante, vos aciers doivent être recouverts d'au moins 3 cm de béton de tous les cotés. Ensuite, le positionnement en hauteur dans le coffrage doit être réalisé avec soin, l'armature doit se trouver à mi-hauteur, et devra donc être calée par dessous pour être surélevée.

Étape 9 : Bétonnez le coffrage perdu

Pour réaliser ce béton, nous utiliserons du mélange (sable + graviers) prêt à l'emploi avec un ciment 42.5. Un dosage de 350 kg de ciment par m3 de préparation est adapté à notre cas, à vous de déterminer quel dosage sera nécessaire pour votre construction.

Le béton ne doit pas être trop rigide, il faut qu'il soit suffisamment liquide pour pouvoir passer sous les filants de l'armature et aller se placer dans les recoins et aux extrémités sans laisser de bulles d'air. Plantez votre truelle vigoureusement à différents endroits pour chasser un maximum d'air.

Comme d'habitude lorsque vous coulez du béton, ne laissez pas les fissures de retrait s'installer lors de fortes chaleurs, humidifiez régulièrement et rebouchez au fur et à mesure qu'elles apparaissent.

Étape 10 : Retirez les étais et la planche de soutien

Fabrication d'un coffrage perdu de linteau béton

Après une période de 3 semaines environ, vous pourrez retirer les étais et la planche de soutien. Comme par magie, les parpaings de chainage tiendront tout seul en équilibre! Non bien-sûr, bien que cela puisse laisser perplexe, le béton n'agit pas comme la plupart des gens le croient. En réalité, les parpaings de chainage du coffrage perdu et le béton que vous avez coulé ne font désormais plus qu'un, une soudure extrêmement solide s'est faite entre les éléments.

Autres tutos :

Bons plans