Faire un linteau en utilisant un pré-linteau en béton armé

Le pré-linteau est une pièce en béton armé préfabriqué qui permet de gagner du temps et de l'énergie dans la conception d'un linteau de porte ou de fenêtre. Cette pièce de support permet d'éviter l'utilisation d'étais sur de courtes distances, et d'en limiter le nombre sur les grandes distances. Ce tutoriel vous explique étape par étape comment assembler le pré-linteau, les planches en bois, ferrailler et couler

Sommaire

Outillage nécessaire pour ce tutoriel

Matériaux nécessaires pour ce tutoriel

  • Planches de coffrage bois
  • Pré-linteau en béton
  • Armature métallique pour linteau
  • Ciment
  • Sable à maçonner
  • Mélange à béton ou sable/gravier séparément

Étape 1 : Mesurez l'encadrement et ajustez le pré-linteau

Un prélinteau est une pièce de maçonnerie fabriqué en béton armé. Le ferraillage est généralement composé de 3 filants mais pas toujours, c'est à vous de déterminer la composition de la pièce qu'il vous faut. Sachez tout de même que le pré-linteau n'a pas un rôle structurel réel, il sert de support et à simplifier la fabrication du linteau final.

Commençons la conception de notre linteau en mesurant la distance entre nos deux parpaings d'encadrement. Reportons ensuite cette distance sur le pré-linteau.

Bien-sûr, la solution la plus simple est d'acheter un pré-linteau à la bonne longueur immédiatement et de prévoir quand vous assemblez les parpaings. L'étape de découpe est donc facultative. Si vous devez ajuster la longueur de la pièce, alors utilisez une meuleuse en 125 mm avec un disque diamant à tronçonner adapté.

Étape 2 : Préparez un mortier de montage à base de ciment

Comment utiliser un pré-linteau en maçonnerie ?

Inutile d'en préparer une quantité importante, quelques truelles suffiront. En effet, ce mortier de montage n'a pour objectif que de sceller notre pré-linteau sur les appuis des jambages, rien de plus. Cela permettra de le mettre à niveau facilement en le calant dans le mortier à l'aide d'une massette.

De préférence, utilisez malgré tout toujours un ciment 42.5. Pour le sable, une granulométrie 0/4 est parfaite pour cette application. La préparation doit être onctueuse avec une certaine résistance, il ne faut pas que le pré-linteau s'enfonce tout seul.

Étape 3 : Appliquez le mortier d'assemblage sur les appuis

Avec votre truelle, appliquez le mortier sur une couche de 1 à 2 cm, en l'aérant avec l'arête de l'outil, comme vous le feriez pour le montage d'un parpaing. Cette couche relativement épaisse simplifiera le positionnement aussi bien pour le niveau que pour l'alignement.

Si vous ne possédez pas encore de truelle, je vous conseil chaudement l'achat d'une truelle monobloc. C'est bien plus solide du fait qu'elle ne possède pas de soudure entre le manche et la lame, c'est du bon matériel.

Outillage utile

Stanley Fatmax FMHT0-83246 Capacité de serrage : 600 mm : Prix & Avis

Serre-joint à vis STANLEY Fatmax FMHT0-83246

Capacité de serrage : 600 mm

À partir de 29.60 € - Alerte baisse de prix

Wolfcraft EHZ PRO Ouverture 450 mm : Prix & Avis

Serre-joint rapide une main WOLFCRAFT EHZ PRO

Ouverture 450 mm

À partir de 28.76 € - Alerte baisse de prix

Kwb  30cm : Prix & Avis

Serre-joint à vis KWB

30cm

À partir de 7.99 € - Alerte baisse de prix

Étape 4 : Posez le pré-linteau sur le lit de mortier

Un pré-linteau n'est pas extrêmement lourd, vous devriez arriver à le positionner sans trop de problèmes. Posez la pièce sur le lit de mortier et procédez à un premier calage (niveau et alignement) manuellement.

Étape 5 : Réalisez le niveau et l'alignement de la pièce

Une fois la pièce posé sur le mortier, munissez-vous d'un long niveau à bulle et ajustez avec votre massette de manière à ce que le pré-linteau soit bien à plat, à niveau.

Pour l'alignement, une longue règle de maçon en aluminium est parfaite. Posez l'arête de la règle contre la maçonnerie, dans l'axe du pré-linteau, et vérifiez qu'il n'y a pas de jeu sur toute la longueur.

Étape 6 : Étayez avec un étai de longueur adaptée

Construction d'un linteau à l'aide d'un pré-linteau

Un pré-linteau ne permet malheureusement pas de s'abstenir d'un étayage, mais il limite cependant l'utilisation d'étai. Un seul étai suffit pour un pré-linteau jusqu'à 1m20. Il vous suffira de le placer au milieu. Ne vissez pas dans le pré-linteau ni sur votre appui de fenêtre/porte, cela n'est pas utile, utilisez plutôt des cales en bois et vissez l'étai de façon ce qu'il soit bien stable.

Étape 7 : Coffrez les deux cotés du linteau

Le pré-linteau va permettre de prendre les charges du béton frais lors du coulage et d'obtenir une sous-face bien plate qui sera pratique pour enduire par la suite. Mais il faut maintenant nous occuper des cotés de notre futur linteau et pour ça, nous allons devoir coffrer. Ce coffrage va permettre de retenir le béton tout le temps du coulage.

Sa conception est simple, il vous suffira de couper 2 planches en bois à la bonne hauteur et à la bonne longueur. L'objectif étant que l'arête supérieure de la planche arrive à ras des parpaings. Les deux extrémités des planches devront quant à elle dépasser d'au moins 20 cm afin d'avoir une longueur suffisante pour les serre-joints.

Positionnez les deux planches puis immobilisez-les à l'aide de 2 serre-joints.

Étape 8 : Ferraillez votre linteau avec une armature adaptée

Ferrailler un linteau en béton armé

Le ferraillage d'un linteau est entièrement des calculs de charge que vous aurez effectué. C'est à vous (ou au bureau d'étude) de déterminer le diamètre des aciers des filants, le nombre de filants ainsi que l'écartement des renforts. Généralement, on utilise des armatures à 4 filants en 7/10mm pour un linteau classique de porte ou de fenêtre.

L'armature métallique doit être positionnée à mi-hauteur dans le coffrage. Un enrobage du béton d'au moins 3 cm doit être possible autour des filants. Il faudra donc relever l'armature à l'aide de cales au niveau des appuis et la découper en longueur de manière ce qu'elle ne touche pas les parpaings.

En fonction des exigences de votre construction, il est possible que vous deviez réaliser une ligature avec d'éventuels aciers de chainage verticaux qui proviendraient des jambages. En effet, en fonction des régions, vous devrez ferrailler les jambages comme des poteaux raidisseurs.

Outils et équipements

Eberth  140L - 550W : Prix & Avis

Bétonnière électrique EBERTH

140L - 550W

À partir de 309.90 € - Alerte baisse de prix

Altrad Ecomix 130L - 600W : Prix & Avis

Bétonnière électrique ALTRAD Ecomix

130L - 600W

À partir de 269.00 € - Alerte baisse de prix

Scheppach MIX125 125L - 550W : Prix & Avis

Bétonnière électrique SCHEPPACH MIX125

125L - 550W

À partir de 231.90 € - Alerte baisse de prix

Étape 9 : Réalisez le niveau des planches de coffrage

La position de vos planches de coffrage va déterminer le niveau de votre linteau, il est donc impératif de réaliser une mise à niveau sérieuse et précise de ces dernières. Avec votre niveau à bulle, réalisez le niveau de chaque planche dans son axe, et aussi entre les deux planches. L'alignement avec vos parpaings latéraux doit être impeccable.

Une fois le positionnement définitif de vos planches obtenu, immobilisez-les avec les deux serre-joints latéraux mais aussi en ajoutant deux serre-joints intermédiaires. Ces derniers éviteront aux planches de s'écarter lors du coulage du béton. Vous seriez surpris de voir la poussée que le béton peut avoir.

Étape 10 : Bétonnez votre linteau en une seule fois

En fonction de la quantité de linteaux que vous devrez faire sur votre bâtiment, cela vaut clairement le coup d'investir dans une bétonnière électrique comme celle-ci car les volumes à préparer peuvent vite devenir importants et surtout, vous ne pouvez pas couler un linteau en plusieurs fois, chaque linteau devra impérativement être coulé en une fois!

Un béton à 350 kg/m3 est souvent utilisé pour la conception de linteaux. Mais à vous de déterminer le degré de résistance nécessaire en fonction de votre projet et des charges à reprendre. Pensez à bien secouer votre béton lors de l'application pour éviter les bulles d'air. Vous verrez que parfois il faut l'aider à se placer dans les coins avec votre truelle.

Étape 11 : Décoffrez votre linteau au bout de 3 semaines

Le décoffrage et le désétayage de votre linteau pourra intervenir après une période d'environ 3 semaines. Dans les faits, on le fait souvent avant surtout quand on utilise un prélinteau ou un manulinteau mais sachez que le béton atteint 80% de sa résistance en environ 20 jours.

Autres techniques :

Bons plans