Pose de chapeaux de piliers et de couvertines sur mur de clôture

Pour faire suite à nos autres tutoriels concernant la construction d'un mur de clôture, nous allons passer à l'étape de la pose des chapeaux de piliers et des couvertines en béton pour les parpaings de notre mur. Vous trouverez ces couvertines sous d'autres noms tels quel chaperons ou couvre-murs. Ces éléments de maçonnerie sont indispensables pour protéger votre ouvrage des infiltrations d'eau.

Sommaire

Outillage nécessaire pour ce tutoriel

Matériaux nécessaires pour ce tutoriel

Étape 1 : Vérifiez les dimensions et les marges avant la pose

Avant toute chose, sachez que la version vidéo de ce tuto et plein d'autres astuces sont disponibles sur notre chaine Youtube : n'oubliez pas de vous y abonner et de liker les vidéos!

Avant de commencer la pose de vos couvre-murs, une bonne pratique consiste à vérifier que les espaces et les marges permettent leur mise en place. Lorsque vous achetez un chapeau de pilier, ce dernier doit permettre d'évacuer les eaux pluviales en protégeant au maximum la maçonnerie et ainsi éviter que l'eau ne s'infiltre.

La problématique avec les infiltrations d'eau sur les murs de clôture est les risques de décollement de l'enduit de façade, et, à très long terme, l'attaque des aciers de construction. C'est pourquoi les chapeaux et couvertines de parpaings doivent dépasser suffisamment, d'au moins 5 cm, de chaque coté.

Notez également qu'il est important que le dernier élément de pilier soit plus haut d'au moins 10/20 cm du parpaing adjacent. Le chapeau de pilier dépassant de plusieurs centimètres, vous ne pourrez pas le fixer à cause de l'épaisseur des chaperons sur les parpaings.

Pour poser les bonnes bases de ce tuto, nous vous rappelons que dans les précédents tutoriels nous avons édifier un mur de clôture en parpaings de 15cm de large avec des éléments de pilier en 26x26cm. Pour couvrir correctement notre mur, nous allons donc utiliser des chapeaux de pilier de ce type, et des couvre-murs comme ceux-là.

Autres tutos à lire avant celui-ci

Étape 2 : Préparez le support en aplanissant et en nettoyant

Préparation et nettoyage du support avant pose des couvre-murs

Nous allons utiliser de la colle à carrelage pour l'extérieur de ce type pour fixer nos couvre-murs sur les parpaings. La problématique, c'est que cette colle ne permet pas d'effectuer des rattrapages de niveau importants. Il va donc falloir éviter les aspérités, bosses, arêtes et autres morceaux de mortier qui empêcheront la couvertine de se positionner bien à plat.

Naturellement, vous devez également vérifier que les parpaings du chainage horizontal sont bien de niveau, ou au moins d'un niveau acceptable. Quand on pose des couvertines, on se rend généralement compte des écarts plus facilement et c'est ennuyeux au niveau esthétique si l'écart est important.

Une bonne aspiration n'est pas non plus une mauvaise chose car la colle à carrelage n'accepte pas bien la poussière et cela pourrait entrainer une perte d'adhérence à certains endroit.

Outillage utile

Weber  Hydrofuge liquide 300mL : Prix & Avis

Hydrofuge de masse liquide WEBER

Hydrofuge liquide 300mL

À partir de 11.10 € - Alerte baisse de prix

Bellota  165x120 mm : Prix & Avis

Truelle Catalane BELLOTA

165x120 mm

À partir de 23.97 € - Alerte baisse de prix

Bellota  180x125 mm : Prix & Avis

Truelle Catalane BELLOTA

180x125 mm

À partir de 24.31 € - Alerte baisse de prix

Étape 3 : Préparez la colle à carrelage avec une texture adaptée

Préparation de colle à carrelage extérieur pour chaperons

Il est tout à fait possible de sceller vos couvertines ou chaperons avec un mortier de montage classique. Mais ayant déjà eu à faire à des problèmes de décollement, je préfère désormais utiliser une colle à carrelage extérieur comme celle indiquée plus haut qui me donne entière satisfaction, aucun décollement depuis que j'en utilise.

La préparation est simple, l'idéal est d'utiliser un malaxeur à mortiers électrique et un récipient assez haut pour éviter les éclaboussures. Concernant le dosage cela va dépendre de la planéité de vos parpaings/piliers. S'il y a un petit niveau à rattraper (<1cm), faites une colle assez consistante qui permettra de maintenir en position le couvre-mur.

Étape 4 : Ajustez la longueur des couvertines avant collage

Ajustement de la longueur des couvertines avant collage

Pour éviter de vous retrouver en bout de ligne avec un tout petit bout de couvertine à découper qui sera parfaitement inesthétique, je vous conseil chaleureusement de positionner à vide vos couvertines sur le mur afin de constater la longueur des coupes à effectuer.

Si vous constatez qu'en bout de ligne vous devez couper un bout de chaperon de quelques centimètres, il est préférable esthétiquement de raccourcir le premier, ce qui aura pour conséquence d'allonger la dernière coupe ...

Les couvertines en béton se découpent à l'aide d'une disqueuse. Une meuleuse en 230mm c'est mieux, ça évitera les traces de lame. Du matériel de ce type est suffisant, équipé d'un disque comme celui-ci.

Étape 5 : Collez le premier couvre-mur à une extrémité du mur

Nous allons commencer la pose des chaperons de chaque extrémité du mur. Cela permettra une mise à niveau et un alignement entre chaque élément beaucoup plus facile et fiable. Vous comprendrez à l'étape suivante.

Nous appliquons la colle sur une longueur de couvertine, en épaisseur suffisante, et posons celle-ci dessus. Afin de pouvoir faire le joint entre pilier et le chaperon, nous laissons une marge de 10mm, nous conserverons cette espacement entre l'ensemble des éléments.

Logiquement, les couvre-murs sont "rainurés" ce qui limite les réglages possibles pour l'alignement bien qu'une légère marge existe. C'est donc l'alignement de votre mur qui va déterminer le bon alignement esthétique de vos couvertines. Pour vérifier que la première est bien alignée sur les parpaings, mesurez la distance au niveau de la "goutte d'eau" en plusieurs points de chaque coté, les mesures doivent être identiques.

Au niveau du calage attention, bien que les chaperons paraissent lourds, ils sont assez fragiles lorsque l'on tape dessus à une massette, soyez "délicat".

Étape 6 : Collez le second couvre-mur à l'autre extrémité du mur

Passons maintenant à la pose de la seconde couvertine à l'autre extrémité du mur. Procédez de la même manière, application de la colle, pose du chaperon, mise à niveau. Puis, à l'aide d'une règle de maçon, il va falloir vérifier le niveau entre les deux couvre-murs. Pour cette tâche, procédez comme sur les illustrations à l'aide d'un niveau à bulles. La règle doit être posée sur l'arête centrale des couvertines. Il ne doit pas y avoir d'espace sous la règle, ni d'un coté ni de l'autre, dans le cas contraire il vous faudra corriger le niveau.

Pour l'alignement, le principe est le même, la règle sera posée contre les bords des couvertines et aucun espace ne doit apparaitre ni d'un coté ni de l'autre. Vérifiez l'alignement des deux cotés, c'est plus prudent.

Étape 7 : Collez les chaperons intermédiaires sur les parpaings

Cette dernière étape dans la pose des couvertines est la plus simple. Une fois les deux éléments d'extrémité posés et ajustés, le reste se déroule tout seul sans encombres. La mise à niveau et l'alignement des chaperons intermédiaires seront beaucoup plus simples en procédant de la sorte.

N'oubliez pas de laisser un espace de 10mm entre chaque couvre-mur, c'est indispensable pour réaliser des joints solides par la suite.

Étape 8 : Réalisez les joints entre chaque couvre-mur

L'espace de 10mm laissé entre chaque couvre-mur permet la réalisation de joints qui seront réalisé à l'aide d'un mortier hydrofugé dans la masse. Il s'agit d'un mélange de sable à maçonner et de ciment, auquel on ajoute un hydrofuge de masse comme celui-ci. Il suffit de respecter les dosages indiqués pour obtenir un mortier étanche.

En fonction de la couleur des joints que vous souhaitez obtenir, vous pouvez ajouter des pigments de couleur. Ce sera donc à vous de confectionner le produit qui aura la bonne teinte.

Concernant l'application, l'utilisation d'une petite truelle et d'un fer à joints comme celui-ci est une bonne pratique. Pour éviter que le mortier ne tombe, il faudra aussi utiliser un platoir ou quelques chose de plat permettant de récupérer. Il y a un petit coup à prendre car ne n'est pas forcément évident de mettre le mortier dans le joint. Une fois le remplissage effectué il suffit de lisser avec le fer à joints.

Munissez-vous également d'une éponge pour nettoyer immédiatement les couvertines tachées après application, ne laissez pas le mortier sécher dessus cela laissera des marques.

Après un léger durcissement du mortier, n'oubliez pas de reformer la goutte d'eau sous les couvre-murs à l'aide de votre fer à joint. C'est important de ne pas oublier car cela empêcherait l'eau de s'écouler correctement autour du chaperon.

Outils et équipements

Bellota   240x128 mm : Prix & Avis

Truelle à bords arrondis BELLOTA

240x128 mm

À partir de 28.52 € - Alerte baisse de prix

Nespoli  200 mm : Prix & Avis

Truelle trapézoïdale NESPOLI

200 mm

À partir de 15.03 € - Alerte baisse de prix

Bellota  125x70mm : Prix & Avis

Truelle triangulaire BELLOTA

125x70mm

À partir de 22.48 € - Alerte baisse de prix

Étape 9 : Collez les chapeaux sur les éléments de piliers

Collage des chapeaux de piliers à la colle à carrelage

Les chapeaux des éléments de pilier sont simples à coller. Appliquez une bonne couche de colle à carrelage sur toute la surface du support et positionnez le chapeau. Celui-ci se placera tout seul car il est, souvent, lui aussi rainuré et prévu pour s'emboiter.

Vérifiez que le chapeau est bien droit, qu'il n'y a pas de décalage, que les espaces sont identiques tout autour.

Poursuivre votre lecture :

Bons plans