Soubassement en parpaings creux et piliers pour mur de clôture

Après la réalisation de la semelle de fondation nous allons maintenant construire le soubassement en parpaings creux et éléments de piliers qui permettront de fixer un portail. Le soubassement est la partie de l'ouvrage qui se trouve sous le niveau du sol et sur lequel seront assemblés les agglomérés par la suite. Pour contextualiser ce tutoriel, nous construisons un mur de clôture de 2m de hauteur avec des parpaings

Sommaire

Outillage nécessaire pour ce tutoriel

Matériaux nécessaires pour ce tutoriel

  • Sable à maçonner 0/4
  • Ciment 42.5
  • Parpaings creux 15x20x50
  • Eléments de pilier 26x26cm

Étape 1 : Tracez l'alignement des éléments de pilier

Tracer l'alignement des piliers à l'aide d'un cordeau traceur

La problématique dans notre cas, par rapport à un mur de clôture classique sans piliers, c'est que la maçonnerie n'est pas continue et qu'elle possède un grand espace de 3.25 entre les deux piliers centraux, là où viendra se fixer le portail coulissant. Par conséquent, pour aligner correctement notre maçonnerie, nous allons nous baser sur l'alignement des piliers plutôt que sur les parpaings.

Pour que l'alignement soit parfait et que visuellement le mur de clôture paraisse bien droit, nous utilisons un petit outil qui s'appelle un cordeau traceur et qui ressemble à ceci. Il s'agit d'un cordelette couplée à un dérouleur dans lequel on insère une poudre de marquage. Il s'agit de tendre la cordelette entre deux points, en l'occurrence nos deux piliers d'extrémité, et claquer la cordelette sur le sol pour appliquer la poudre sur la semelle de fondation.

Les éléments de pilier sont juste posés au sol pour l'instant, il ne faut pas les sceller maintenant. Assurez-vous lors du positionnement que les fers d'attente soit centrés au mieux dans l'orifice du pilier.

Dans notre cas, l'espace entre les éléments de pilier et le trottoir est insuffisant pour un marquage, mais nous avons la place pour le faire de l'autre coté. Ce sera donc à partir de cette ligne que nous allons positionner les éléments de pilier. Pour ceux qui n'ont pas pris connaissance de la conception de la semelle de fondation, commencez par consulter le tutoriel dédié avant de continuer celui-ci.

Tutoriel(s) à lire :

Étape 2 : Préparez le mortier de montage et le matériel nécessaire

Préparation du mortier de montage

En fonction de nos dimensions, nous aurons besoin de 4 éléments de pilier par ligne et 12 parpaings creux. Notre soubassement étant constitué de deux lignes, nous aurons besoin en tout de 8 éléments de pilier et 24 parpaings. Notre soubassement terminé dépassera de 10 cm par rapport au niveau du sol et du trottoir, ce qui est l'idéal.

Nous comptons réaliser notre soubassement en une seule fois, nous aurons donc besoin d'utiliser une bétonnière pour préparer le mortier de montage. Ce dernier est constitué de sable à maçonner 0/4 et de ciment 42.5. Nous cherchons à obtenir une bonne souplesse du mortier afin que les agglo se calent facilement sans avoir besoin de mettre de gros coups de massette pour les ajuster. Le dosage de ciment sera à 300 kg/m3.

Il est judicieux de préparer le matériel donc nous allons avoir besoin pour le scellement des éléments de maçonnerie dès maintenant. Nous aurons besoin d'un niveau à bulles assez long, d'une longue règle de maçon de 4m, d'une massette, d'un fil à plomb (pour ceux qui préfèrent au niveau), une truelle à bords arrondis, un fer à joint (facultatif), une meuleuse avec disque diamant pour couper proprement les parpaings.

Outillage utile

Stanley  Cordeau + Poudre + Niveau : Prix & Avis

Cordeau traceur STANLEY

Cordeau + Poudre + Niveau

À partir de 13.02 € - Alerte baisse de prix

Bosch Professional Expert MultiMaterial 12250 tr/min - Béton, Briques : Prix & Avis

Disque à tronçonner 125mm BOSCH PROFESSIONAL Expert MultiMaterial

12250 tr/min - Béton, Briques

À partir de 43.90 € - Alerte baisse de prix

Rendech  230 mm - 6650 tr/min : Prix & Avis

Disque à tronçonner pour meuleuse 230mm RENDECH

230 mm - 6650 tr/min

À partir de 19.99 € - Alerte baisse de prix

Étape 3 : Scellez les deux premiers éléments de pilier

Appliquez le mortier de montage à l'aide de votre truelle en évitant de dépasser la ligne tracée par le cordeau, sinon vous ne verrez plus votre alignement ... Faites des boudins de mortier de 2 cm environ sans les tasser pour vous laisser une marge lors du calage.

Positionnez l'élément de pilier sur les boudins de mortier et calez le avec la massette. Vous devrez réaliser une mise à niveau dans les deux plans de l'espace pour chaque pilier. Utilisez un niveau à bulles ou un fil à plomb pour vos aplombs.

Le pilier doit être centré sur la semelle afin que la charge soit bien répartie. Souvenez-vous, nous avons conçu notre semelle avec une marge de 10cm de chaque coté du pilier. Vous devrez aussi faire attention à ce que l'enrobage des armatures d'attente soit suffisante à l'intérieur.

Le remplissage des éléments de pilier ne se fera pas dans ce tutoriel mais lors de l'élévation du mur de clôture après ferraillage.

Une fois les deux piliers scellés, munissez-vous d'une règle de maçon et d'un niveau à bulles pour réaliser le niveau entre les deux éléments. Si l'espace entre vos deux piliers est plus importants, il vous faudra peut-être recourir à un niveau laser pour réaliser cette tâche.

Étape 4 : Continuez le scellement des autres piliers

Pour le scellement des piliers suivants, le procédé est identique. Appliquez le mortier sur la semelle en suivant l'alignement, calez, réalisez le niveau et l'aplomb de chaque élément puis des éléments entre eux avec la longue règle de maçon et le niveau à bulle.

Appliquez-vous sur cette première ligne que ce soit pour les piliers ou les parpaings car ce sera déterminant pour la suite de votre construction. Si vous partez de travers maintenant, ou si vous n'êtes pas de niveau ou d'aplomb, cela ne fera que s'accentuer lors de l'élévation du mur.

Étape 5 : Tracez l'alignement des parpaings de soubassement

Tracer l'alignement des parpaings de soubassement

Nos éléments de pilier font 26x26cm, nos parpaings font quant à eux 15cm de large. Nous avons donc une différence de 11cm entre les deux éléments. Pour un aspect esthétique parfait, nous allons centrer les parpaings au milieu des éléments de pilier.

Pour que l'alignement soit impeccable, nous utilisons à nouveau notre cordeau traceur de la même manière que lors de la première étape de ce tuto.

La configuration du terrain et les faibles forces horizontales/verticales qui vont s'exercer sur notre soubassement nous permettent d'utiliser des parpaings creux classiques en B40.

Documentation utile :

Étape 6 : Scellez les parpaings sur la semelle de fondation

Maintenant que nous avons notre alignement entre les deux piliers, il va être facile de poser notre première ligne de parpaings. Nous appliquons une bonne épaisseur de mortier sur toute la longueur, sans recouvrir la ligne tracée, puis nous calons et ajustons chaque parpaing au fur et à mesure que nous avançons.

Nous vérifions le niveau et l'aplomb pendant l'avancement et une fois le positionnement terminé, nous vérifions le niveau sur toute la longueur de la ligne. Cette première ligne est très importante pour éviter de devoir corriger difficilement par la suite.

Une fois le niveau et l'aplomb obtenus, nous remplissons les interstices entre chaque parpaing pour sceller définitivement l'ensemble.

Étape 7 : Positionnez et scellez les autres parpaings de soubassement

Positionnement et scellement des autres parpaings de soubassement

Comme nous avons, dans notre cas, un mur de clôture en deux parties, nous utilisons exactement la même méthode pour la seconde partie de parpaings à sceller. C'est assez rapide et facile à faire si vous avez déjà monter des agglomérés. Si ce n'est pas le cas, c'est l'occasion d'apprendre et vous verrez que le secret de la facilité réside dans une bonne texture de mortier.

Étape 8 : Placez les piliers de la seconde ligne

Nous poursuivons la conception de notre soubassement en commençant la seconde ligne par le positionnement des deux premiers piliers. Rien de très complexe à cette étape, il faut juste comme d'habitude ajuster les niveaux et les aplombs sérieusement sur chaque élément et entre les deux piliers.

Outils et équipements

Rendech  D150mm - A22.23mm - 12200tours : Prix & Avis

Disque à tronçonner pour meuleuse 150mm RENDECH

D150mm - A22.23mm - 12200tours

À partir de 18.99 € - Alerte baisse de prix

Rendech  D125mm - A22.23mm - 12200tours : Prix & Avis

Disque à tronçonner pour meuleuse 125mm RENDECH

D125mm - A22.23mm - 12200tours

À partir de 13.99 € - Alerte baisse de prix

Altrad Ecomix 130L - 600W : Prix & Avis

Bétonnière électrique ALTRAD Ecomix

130L - 600W

À partir de 269.00 € - Alerte baisse de prix

Étape 9 : Positionnez les parpaings de la seconde ligne du soubassement

Pour le positionnement et l'alignement de notre seconde ligne de soubassement, nous n'aurons plus de repère visuel que nous avions grâce à la ligne tracée au cordeau traceur. Pour palier à ce problème, nous allons utiliser à cette étape un cordeau tendeur qui aura pour fonction de nous assurer l'alignement grâce à une cordelette tendue et fixée à chaque extrémité.

Nous commençons donc par sceller les deux parpaings à chaque extrémité, à fleur des piliers. Un soubassement comme un mur s'élève en quinconce, c'est à dire qu'il doit y avoir un décalage de la moitié d'un parpaing sur chaque ligne. Cela augmente considérablement la résistance de la structure. Il vous faudra donc couper un parpaing en deux pour commencer la ligne.

Pour une coupe propre et nette, une meuleuse avec disque diamant est l'outil idéal, bien qu'il soit possible de s'en passer et réaliser cette découpe juste avec la massette.

Une fois les deux parpaings d'extrémité positionnés, fixez le cordeau tendeur du coté qui vous arrange le mieux pour travailler en prenant soin de bien partir à ras des arêtes. Vous obtenez alors un repère visuel parfait pour positionner les blocs intermédiaires et assurer l'alignement.

Le cordeau tendeur ne vous exonère évidemment pas d'ajuster les niveaux et les aplombs, comme d'habitude. Je me répète mais lors de l'élévation d'un mur de clôture ou autre, la prise de niveau et d'aplomb est permanente!

Étape 10 : Continuez le positionnement des autres piliers de soubassement

De la même manière que précédemment, continuez le positionnement des deux autres éléments de pilier à l'aide de la règle de maçon et du niveau à bulle. Ajustez, calez à la massette, corrigez les niveaux et les aplombs.

Étape 11 : Assemblez la dernière ligne de parpaings entre piliers

Assemblage de la dernière ligne de parpaings de soubassement

Le principe est strictement identique à celui que nous avons utilisé précédemment. Mise en place des parpaings aux extrémités, fixation du cordeau tendeur, assemblage des parpaings intermédiaires, calage et remplissage des interstices.

Votre soubassement est désormais terminé. Il n'est pas judicieux de reboucher pour l'instant car vous aurez besoin, après élévation du mur, d'étanchéifier votre soubassement à l'aide d'un mortier d'imperméabilisation ou d'un enduit bitumeux. Mais vous ne pourrez le faire que quand la prise du mortier sera suffisamment avancée.

Continuez votre lecture :

Bons plans