Types de parpaings et de blocs de construction en maçonnerie

Indispensable pour toutes constructions maçonnées, le parpaing est devenu un matériau incontournable dans le monde du bâtiment. Parti de loin, le parpaing a remplacé bon nombre d'autres matériaux de construction de maisons, en particulier la brique pleine qui a vu son utilisation décroître depuis plusieurs décennies. Léger, facile à assembler et réduisant considérablement les délais de construction, l'aggloméré est devenu la star des chantiers.

Sommaire

  1. Qu'est ce qu'un parpaing ?
  2. Pourquoi construire avec des parpaings ?
  3. Quels sont les types de parpaing ?
  4. Qu'est ce qu'un aggloméré creux alvéolé ?
  5. Qu'est ce qu'un bloc de jambage pour ouverture ?
  6. Qu'est ce qu'un agglo pour chainage vertical ou d'angle ?
  7. Qu'est ce qu'un agglo pour chainage horizontal ?
  8. Qu'est ce qu'un parpaing à bancher pour ouvrages en béton armé ?
  9. Qu'est ce qu'un moellon plein ou semi-perforé en maçonnerie ?

Qu'est ce qu'un parpaing ?

Ordinairement, le parpaing est de forme parallélépipédique, constitué de sable, de ciment et de graviers agglomérés formant un seul et unique bloc de couleur grisâtre. Le dosage de ces constituants dépend à la fois de l'entreprise qui fabrique et également de la classe de résistance désirée. On obtient ce bloc de construction soit grâce à une presse, soit à l'aide de moules.

Il existe différentes classes de solidité pour les parpaings. Il existe aussi plusieurs dimensions qui vont permettre de gagner du temps ou de s'adapter à un grand nombre de situations que l'on rencontre fréquemment sur les chantiers.

On trouve également beaucoup de types de parpaings, avec ou sans isolant incorporé et/ou destinés à des utilisations spécifiques sur une construction :

  • Élévation de murs
  • Construction d'angles de bâtiments
  • Réalisation de soubassements
  • Création de murs de soutènement
  • Utilisation comme coffrage perdu
  • Mise en place d'un chainage horizontal
  • Conception d'un chainage vertical
  • Création d'un linteau de faible portée
  • Utilisation dans le cas de murs de refends
  • Fabrication de petits ouvrages

L'aggloméré est un matériau de construction généreusement utilisé dans le monde de la rénovation ou de la construction et reste totalement incontournable pour encore de nombreuses années.

Pourquoi construire avec des parpaings ?

Comparativement au bois ou à la brique, le parpaing possède bien des avantages, malgré aussi quelques inconvénients. En fait, lorsque l'on étudie bien le monde de la construction on se rend compte qu'aucun matériau n'est parfait, malheureusement. Mais le parpaing est un juste milieu entre le budget à respecter, les exigences en matière de sécurité et les besoins techniques.

Les points importants à retenir à propos du moellon (autre terme pour désigner le parpaing) :

  • Solidité de la structure
  • Coût très accessible
  • Rapidité de mise en œuvre
  • Facilité d'utilisation
  • Durabilité de la construction
  • Jamais en rupture de stock
  • Performance thermique si isolant intégré

Quels sont les types de parpaing ?

Au début de cet article nous vous parlions des nombreuses applications pratiques de ces blocs de granulats légers. Pour chaque application, on trouvera le bon parpaing à utiliser en fonction des normes et de la réglementation et/ou en fonction des besoins sur chantier. Voici les blocs que les fabricants proposent :

  • Les agglomérés creux alvéolés
  • Les blocs de jambage pour ouvertures
  • Les agglos pour chainage vertical et angles
  • Les agglos pour chainage horizontaux
  • Les parpaings à bancher pour ouvrages en béton armé
  • Le moellon plein ou semi-perforé pour charges importantes
  • Les blocs de granulats avec isolant intégré

Qu'est ce qu'un aggloméré creux alvéolé ?

Qu'est ce qu'un aggloméré creux alvéolé ?

Le moins onéreux à l'achat, tout simplement parce que c'est le plus utilisé de tous. Son utilité est multiple mais il est principalement utilisé pour assembler des murs de maison, d'immeubles de taille modeste ou de clôtures. La dimension la plus courante du bloc est 20x20x50cm, néanmoins vous en trouverez si besoin allant de 5cm d'épaisseur à plus de 30cm. Les "maxiblocs" peuvent également proposer des hauteurs de 25cm, accélérant légèrement le chantier.

Qu'est ce qu'un bloc de jambage pour ouverture ?

Qu'est ce qu'un bloc de jambage pour ouverture ?

Souvent omis par les bricoleurs peu expérimentés qui l'utilisent sans connaître précisément son utilité car vendu généralement comme parpaing creux dans les grandes surfaces de bricolage. Mais ce type de bloc est destiné à une utilisation bien précise : maçonner les montants des ouvertures, là où viendront les fenêtres et les portes. La particularité de ce parpaing est qu'une des deux faces de la longueur est plate, ce qui permet de réaliser des jambages propres et plats, qui seront bien plus simples à enduire par la suite.

Qu'est ce qu'un agglo pour chainage vertical ou d'angle ?

Qu'est ce qu'un agglo pour chainage vertical ou d'angle ?

Appelé à tort "parpaing d'angle" par bon nombre d'entre nous, le bloc de chainage vertical ne s'utilise en effet pas uniquement dans les angles, loin de là même! Certes on l'utilise dans ce but, mais on l'utilise aussi pour les poteaux raidisseurs intermédiaires quand un mur est trop long et qu'il nécessite d'être renforcé. Ou encore, selon la zone sismique, on l'utilise pour les ouvertures de portes et de fenêtres. L'intérêt de ce type de bloc est de pouvoir passer une armature métallique dans le grand orifice, et de sceller le tout avec du béton.

Qu'est ce qu'un agglo pour chainage horizontal ?

Qu'est ce qu'un agglo pour chainage horizontal ?

De son nom courant "parpaing en U", il s'agit d'un bloc qui ne possède pas d'alvéoles, car son intérêt est de recevoir certains types d'armatures en acier et d'y couler du béton. On l'utilise principalement comme coffrage perdu pour les linteaux de faible longueur et nécessitant une faible résistance, mais surtout pour les chainages horizontaux en haut d'un mur de clôture ou aux étages d'une maison individuelle par exemple.

Qu'est ce qu'un parpaing à bancher pour ouvrages en béton armé ?

Qu'est ce qu'un parpaing à bancher pour ouvrages en béton armé ?

Peu connu des particuliers, sauf peut-être de ceux qui ont eu à construire une maison avec un sous-sol. En effet, le bloc à bancher intervient dans la construction des sous-sols, des soubassements ou des murs de soutènement qui vont devoir résister à de fortes charges ou poussées latérales. On ne maçonne pas un bloc à bancher comme un parpaing classique, on assemble sans mortier les blocs tout en mettant en place les aciers puis, une fois en haut, on coule le béton à l'intérieur du mur entier. Ce bloc sert en fait de coffrage pour les constructions de murs en béton armé.

Qu'est ce qu'un moellon plein ou semi-perforé en maçonnerie ?

Qu'est ce qu'un moellon plein ou semi-perforé en maçonnerie ?

Rarement utilisé pour les constructions classiques de maisons, mais il peut avoir son utilité notamment dans l'élévation d'un sous-bassement devant résister à une lourde charge. Son poids rend ce type de parpaing difficile et fatiguant à mettre en place. Vous en verrez assez peu sur les chantiers car il existe bien d'autres solutions à privilégier comme le bloc à bancher.

Bons plans