Parpaings à bancher pour soubassements et soutènements

Voilà un type de bloc de construction que peu d'auto-constructeurs ou de particuliers doivent connaître. Pourtant, c'est un agglo qui est présent dans beaucoup de constructions modernes, utilisé comme coffrage perdu pour les murs de soutènement, les murs de soubassement et lorsque l'on souhaite élever un mur en béton armé nécessitant de fortes résistances mécaniques.

Sommaire

  1. Qu'est ce qu'un parpaing à bancher ?
  2. Quelles sont les classes de résistances de ces agglos ?
  3. Quelles sont les dimensions de ces blocs à bancher ?
  4. Dans quels cas utiliser des parpaings à bancher ?
  5. Comment utiliser des parpaings à bancher ?

Qu'est ce qu'un parpaing à bancher ?

Spécialement étudié pour certains types d'ouvrages bien spécifiques, le bloc à bancher est un parpaing composé de banches, dans lesquelles on va venir installer un ferraillage et couler du béton pour former un béton armé. Il s'agit donc d'un coffrage perdu au même titre que d'autres types de parpaings.

Le ferraillage est généralement constitué de fers à béton ronds, qui viennent se positionner à l'horizontal dans des encoches prévues à cet effet sur les blocs de construction. D'autres fers en acier, scellés dans une dalle ou une fondation, traversent les blocs dans le sens vertical. Cet enchevêtrement de ronds à béton horizontaux et verticaux, ligaturés entre eux, permettent de créer un maillage solide qui sera enrobé de béton une fois la structure terminée.

Cette technique de construction est une méthode efficace, simple à mettre en œuvre et permettant d'assurer des reprises de charge importantes et d'obtenir une étanchéité relative de la paroi.

Il est assez rare qu'un particulier ou un auto-constructeur utilise cette technique car, malgré qu'elle ne soit pas difficile à mettre en œuvre, elle reste assez méconnue quand on ne fait pas parti du métier. De plus, beaucoup de bricoleurs préfèrent déléguer la construction de leur sous-sol ou soubassement à des professionnels possédant l'équipement lourd parfois nécessaire.

Quelles sont les classes de résistances de ces agglos ?

Listons les classes de résistance de ces aggloméras très spécifiques afin de déterminer leur solidité structurelle :

  • B40
  • B60

Quelles sont les dimensions de ces blocs à bancher ?

Plusieurs dimensionnements sont disponibles permettant de vous adapter à la plupart des situations que vous allez rencontrer :

  • 20x20x50
  • 20x20x55
  • 20x25x50
  • 20x25x55
  • 20x27.5x50

Dans quels cas utiliser des parpaings à bancher ?

Le bloc à bancher est un parpaing dont la destination est très spécifique, il est quasi systématiquement utilisé pour certains ouvrages car il permet d'allier facilité de mise en œuvre et grande solidité :

  • Conception de murs de soubassement en béton armé permettant de supporter de fortes charges
  • Construction de murs de soutènement dont l'objectif est la rétention de terre, remblais ou sol
  • Élévation de murs en béton armé pour maisons individuelles, bâtiments d'habitation, petits immeubles.
  • Construction de piscines enterrées dont les parois doivent assurer le maintien du sol environnement

Comment utiliser des parpaings à bancher ?

La première étape consiste à ferrailler la dalle ou la fondation qui va recevoir les blocs. Un certain entraxe est à respecter en fonction des blocs utilisés, l'objectif étant que ces ronds à béton traversent les blocs verticalement en leur centre.

L'assemblage de ces blocs de construction se fait à sec, c'est à dire sans mortier. Les blocs sont posés en quinconce les uns sur les autres, et à chaque ligne on place dans les encoches les fers en acier horizontaux.

Le montage se fait jusqu'à hauteur désirée puis du béton est coulé à l'intérieur depuis le haut de l'ouvrage. Selon le volume nécessaire, on fait appel à un camion toupie ou à une bétonnière pour se simplifier la tâche.

Quelques outils vont être nécessaires pour réaliser ce montage :

Bons plans